L’astuce écolo pour économiser 225€ en maquillage chaque année

Il y a dans votre salle de bain l’un des produits les plus polluants au monde [1].

Avez-vous une idée du fautif ?

Il s’agit du coton jetable !

En effet, selon Consoglobe, une femme utilise en moyenne 6 cotons par jour, soit 180 par mois et plus de 2 100 par an [2].

À cela s’ajoute le fait que la culture du coton conventionnel jetable est très gourmande en eau et en pesticides [3].

Il coûte, à long terme, 6 fois plus cher que le coton lavable.

maquillage
Aujourd’hui, je souhaite justement vous parler de cette alternative écologique et économique : la lingette démaquillante lavable.

Qu’est-ce qu’une lingette démaquillante lavable ?

Ovales, rondes, carrées, rectangulaires… les lingettes démaquillantes lavables s’utilisent plus ou moins de la même façon que le coton jetable.

Néanmoins, les lingettes lavables offrent un choix de matières plus vaste (coton, chanvre…), je vous en parle en détails un peu plus loin.

lingettes-diy
Mais leur plus grand atout est leur durée de vie. Car, contrairement aux cotons démaquillants classiques, ces lingettes lavables ne finissent pas dans votre poubelle !

En effet, après vous être démaquillée avec, il vous suffit de les glisser dans un filet (généralement inclus lors de votre achat) et de les laver en machine.

Cela vous permet d’utiliser vos lingettes entre 150 et 300 fois !

Vous économiserez également de l’argent, car en utilisant des cotons jetables vous dépensez en moyenne près de 330 € par an, tandis que les kits de lingettes lavables coûtent entre 12 et 18 €.

lingettes-filet

Lingettes démaquillantes lavables : comment cela fonctionne ?

Autre avantage si vous optez pour des lingettes démaquillantes lavables : elles vous démaquillent aussi bien que le coton jetable et ne changent rien à vos habitudes.

En effet, vous pouvez les utiliser avec :

Comment choisir la lingette qui convient le mieux à votre type de peau

Les lingettes lavables ont l’avantage d’être plus douces pour votre épiderme et leurs fibres sont résistantes. Tandis que les disques de coton et lingettes classiques peuvent irriter et assécher votre peau, surtout si elle est sensible et sèche.

dirty

Je vous le disais plus haut : vous avez le choix entre plusieurs matières. À vous de trouver celle qui convient le mieux à votre épiderme, mais voici quelques éléments qui pourront vous aiguiller :

  • Lingette en fibres de coton bio – Pour tous les types de peau.

C’est la formule classique. Celle que vous trouverez le plus souvent si vous achetez des lingettes lavables. Elle démaquille parfaitement et convient à tous les types de peau. Cependant, elle peut irriter votre peau si elle est sèche ou sensible.

  • Lingette en fibres de bambou – Parfaites si votre peau est mixte ou grasse

Elle est idéale si vous vous démaquillez avec des produits gras, crémeux, huileux… Un peu moins si vous utilisez un hydrolat ou une lotion car elle a une grande capacité d’absorption. Si vous avez la peau mixte ou grasse, cette lingette absorbe l’excédent de sébum, votre peau est parfaitement nettoyée et débarrassée de ses impuretés.

crochet lingettes-kit
  • Lingette en fibres d’eucalyptus – Peau sèche & sensible

Sa texture est très douce. Je vous recommande d’adopter cette fibre si vous utilisez des soins avec des textures de produits plus ou moins épaisses (type layering). Mais la souplesse de cette fibre lui permet de s’adapter à tous les produits de démaquillage (lait, huile, eau…). Cette lingette convient à toutes les peaux, mais elle est parfaite si vous avez la peau sèche et/ou sensible.

  • Lingette en fibres de chanvre – Pour les peaux mixtes ou grasses

La fibre du chanvre est plus douce que le coton. Elle convient parfaitement aux peaux grasses ou à problème car elle possède des propriétés naturelles antifongiques et antibactériennes. Elle est très absorbante, donc idéale pour les produits de soin épais comme les huiles, les laits et les crèmes.

  • Lingettes en microfibre – Plus besoin de produit démaquillant

C’est un tissu ultra absorbant qui retire le maquillage le plus tenace. Il vous suffit de mouiller la lingette à l’eau du robinet pour vous démaquiller en douceur. Veillez cependant à ce qu’elle ait le label Oeko Tex 100 classe I, il certifie qu’elle ne contient aucune substance toxique.

microfibreVous pouvez également compléter votre démaquillage en utilisant une éponge konjac.

Les lingettes démaquillantes lavables ont-elles des défauts ?

tableau-lingette

Où trouver les lingettes démaquillantes jetables ?

Avant toute chose, optez pour des lingettes lavables « bio », sinon votre démarche perd de son intérêt, n’est-ce pas ?

Vous pouvez les achetez en ligne – les sites commerçants bio proposent des lingettes démaquillantes lavables.

D’ailleurs, de nombreuses marques françaises se sont d’ailleurs lancées dans cette aventure, c’est le cas de Lamazuna [4] ou des Tendances d’Emma [5]…

lingettes-panier
Ces lingettes lavables sont le plus souvent vendues par lot de 10 ou de 20 carrés – ce qui vous permet un gain de place dans votre salle de bain.

Et si vous aimez coudre ou tricoter, vous pouvez également réaliser ces lingettes vous-mêmes. Il y a de nombreux « tuto » disponibles sur Internet.

Peut-être que vous utilisez déjà des lingettes démaquillantes lavables, si c’est le cas partagez ici avec nous vos conseils et votre expérience.

P.S : Vous pouvez aussi utiliser ces lingettes lavables pour le change d’un nourrisson, avec une noisette de liniment !


Partagez cet article autour de vous !


Notez cet article grâce aux étoiles ci-dessous !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 note(s), moyenne : 4,00/5)
Loading...


Sur le même thème, vous aimerez sans-doute ...


Eczéma : les cosmétiques à utiliser et ceux dont il faut se méfier Il y a longtemps que je tiens à vous parler de l’eczéma. Il touche vraiment beaucoup de monde, notamment nos enfants, qui sont de plus en plus concern...
Méfiez-vous de ce qui est trop vert Avez-vous déjà entendu ce mot qui nous vient de l'anglais : « greenwashing » ? Il est issu des mots green (vert) et whitewash (dissimuler). On pourrai...
Rides : et si c’était votre téléphone Saviez-vous qu'il n'y a pas que la pollution environnementale qui nuit à votre peau ? Avez-vous entendu parler de la pollution digitale ? Ce nouvea...
Lingettes démaquillantes : peaux sensibles s’abstenir Notre époque du tout aseptisé et du pratico-pratique a ancré dans notre quotidien un produit « tout fait » : les serviettes imprégnées. Vous savez, ce...

16
Poster un Commentaire

avatar
10 Comment threads
6 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
14 Comment authors
IsabelleAnnieDDanièle OCécSabine Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
koenig
Invité
koenig

Bonjour Manon, Je suis bien évidemment prête à utiliser ces lingettes réutilisables. Cependant, le nettoyage me pose problème : même si on utilise une lessive ecologique ce qui est mon cas, donnez nous des informations sur le nettoyage à faire pour ne pas avoir de résidus de lessive, d’anti calcaire ou d’assouplissant sur la peau du visage. Je ne me maquille pas mais pour celles qui se maquillent, un lavage à 30 degrés ne suffira sûrement pas, et même à 40 degrés pas certain que ça suffise pour récupérer des lingettes nickel et les lavages récurrents à haute température vont… Read more »

Clotilde
Invité
Clotilde

Connaissez-vous les disques à démaquiller ENJO ? Ils sont fabriqués avec des microfibres 100 fois plus fines qu’un cheveu et peuvent donc nettoyer la peau en profondeur uniquement avec de l’eau tout en la respectant. Ces fibres sont fabriquées en Autriche depuis plus de 25 ans, elles sont certifiées OekoTex et ont reçu le plus haut niveau du Dermatest: « excellent ». Les disques sont lavables en machine entre 40 et 60 degrés max sans adoucissant avec la lessive du commerce ou celle que propose ENJO depuis peu et qui fabriquée à partir d’ingrédients naturels. Plus de détails sur ma page facebook… Read more »

Mireille Isaac
Invité
Mireille Isaac

Bonjour. J’utilise des carrés de coton démaquillant-nettoyant et depuis bientôt 10 ans. N’ai pas encore dû acheter de nouveau (14) et sont comme au 1ier jour. Lavés à 30°,sans produit chimique (boule de lavage de + noix de lavage de + bicarbonate de sodium et huile essentielle pour une odeur fleurie). De plus, je nettoye mon visage à l’huile de coco. Nous faire croire que tout doit être désinfecté est du marqueting, et, de plus, nuisible à notre santé.

DDanièle O
Invité
DDanièle O

Coût écologique minime (sinon il faut arrêter de manger de boire et de se laver…) comparé aux disques jetables. C’est la culture du coton qui nécessite beaucoup d’eau et crée de graves problèmes pour les populations : cf. assèchement de la mer d’Aral en Ouzbékistan dont l’économie est basée sur la monoculture du coton…sans compter les ravages sur la santé des gens. Un disque en coton réutilisable est donc préférable à un jetable. En plus, le disque jetable augmente la quantité de déchets et il y en a assez comme ça non ?

Aiste
Invité
Aiste

Franchement je trouve le calcul dans l’article archi-faux. J’utilise 1-2 cotton jetable par jour et donc le tube de 100 cottons ou plus (environs 1€ le tube au supermarché) dure trois mois au moins; la depense est de 5€ par an et c’est tout. Je ne suis pas du tout convaincue que laver à la machine les lingettes réutilisables est écologique – bien le contraire.

DDanièle O
Invité
DDanièle O

Et j’ajoute que le paquet de 15 lingettes en fibres d’eucalyptus avec pochette et sac de lavage coûte 39 € au salon marjolaine (acheté ce jour)

Jacqueline
Invité
Jacqueline

Mais pourquoi alimenter encore l’industrie du superflu? Le bon vieux gant de toilette en coton fait aussi bien l’affaire et se lave avec votre linge dans votre lave-linge avec votre lessive habituelle.

DDanièle O
Invité
DDanièle O

Alors soit il vous faut 2 gants de toilette pour les 7 jours de la semaine (1 matin 1 le soir) ce qui fait beaucoup. En plus 1 gant ça reste humide longtemps donc prolifération des bactéries.

Deborah
Invité
Deborah

Pour ma part j’utilise un gant démaquillant « lapiglove » pour le visage et des lingettes lavables faites maison et d’autres en chanvre (c’est très doux) pour me change de mon bébé depuis 2 ans et j’en suis plus que satisfaite. Je ne regrette qu’une chose : ne pas l’avoir fait plus tôt.

Sophie
Invité
Sophie

Bonjour/Bonsoir J’en utilise depuis peu, j’en ai acheté quelques unes en bambou et coton et j’en ai confectionné d’autres en crochet avec un fil 100 % coton que j’avais déjà et d’autres en éponge dans l’ancien peignoir de mon fils. Ça ne m’a donc pas coûté grand chose et j’en ai un joli petit stock! Et heureusement car mon fils me les pique pour se débarbouiller!! Pour ma part j’en suis très contente et ma poubelle de salle de bain se rempli moins vite. Dans ma lancée, j’ai également recyclé de vieux tee shirt et taies d’oreiller en essuie tout!… Read more »

ClaireLise
Invité
ClaireLise

Comme je suis très paresseuse et surtout pas très habile de mes mains, j’ai récupéré des vieux gants de toilette qui se trouaient. Je les ai découpé en 2 à la couture et j’ai obtenu 2 lingettes à chaque fois. Je ne les ai même pas surfilés pour un meilleur rendu. Et je les utilise depuis maintenant plusieurs mois voire année.

Luce Jolivet
Invité
Luce Jolivet

Franchement vous vous créez bien des problèmes pour pas grand chose! Si vous utilisiez les bons vieux gants de toilette de nos mères qui passent à la lessive voire peuvent bouillir ! Ah, ça ne fait pas marcher la consommation….. Je le fais depuis longtemps et m’en porte très bien!

Sabine
Invité
Sabine

Bonjour, j’utilise depuis de nombreuses années les lingettes, mais ne me vient que maintenant la question de l’hygiene et des bactéries, comment faire pour qu’elles soient saines et ou les stocker?

Isabelle
Invité
Isabelle

Bonjour Sabine, lorsque je fais une lessive à faible température mais que je veux « tuer » les bactéries, j’utilise le bon vieux remède de « grand -mère « …..je mets du vinaigre blanc dans la machine, 2 verres..!! Et adoucissant ou non , l’odeur ne se sent pas du tout !!

Céc
Invité
Céc

C’est parfait ! Quand de surcroît, on utilise des produits maquillages bio, mais pas seulement … dépourvus également de perturbateurs endocriniens, de nanoparticules cancérigènes … et j’en passe, l’usage des lingettes lavables est un vrai confort ! Elles sont même plus douces sur la peau que les lingettes bio jetables … j’ai adopté !

Annie
Invité
Annie

Je fais moi-même mes lingettes, en utilisant des serviettes de toilettes abîmées , usées ( elles n’en sont que plus douces!) Les vieilles serviettes en nid d’abeille sont extra. Ou les nappes de nos grand-mères en coton damassé… un régal.
Couper des petits carrés ou rectangles ou même des cercles puis les coudre à la machine au point zigzag… Fastoche!