3 applis pour déchiffrer les étiquettes de nos cosmétiques

Aujourd’hui, nous n’avons plus le choix, nous devons apprendre à lire les étiquettes de nos produits de beauté ! Nous ne pouvons plus avoir une confiance aveugle en l’industrie des cosmétiques, comme nous le faisions autrefois. On sait qu’à présent plus de 60 % des cosmétiques contiennent de potentiels perturbateurs endocriniens et c’est sans compter la présence d’autres substances néfastes pour la santé et l’environnement : huiles minérales et dérivés pétrochimiques, silicones et polymères, matières éthoxylées, conservateurs et biocides… La liste des ingrédients à éviter est longue et les connaître sur le bout des doigts relève de la mission impossible. Pour couronner le tout, leurs noms barbares sont dissimulés en caractères minuscules sur l’emballage de nos produits.

L’Association Slow Cosmétique (fondée par Julien Kaibeck qui co-écrit cette lettre) a déjà fait beaucoup pour nous aider à décrypter les listes d’ingrédients. On trouve par exemple sur le site associatif un aide-mémoire facile à télécharger et à utiliser lorsqu’on est face à un nouveau produit. Vous pouvez télécharger la « check-list pour un shopping slow » ici

Il existe également toute une panoplie d’applications pour smartphone spécialisées dans le décryptage des étiquettes de cosmétiques ! Clean Beauty, Beat the microbead, Noteo, Think Dirty, Ecocompare… Figurez-vous que je les ai toutes passées à la loupe !

Sont-elles aussi utiles qu’elles en ont l’air ?

 

N° 1 : Clean Beauty

Plus : Cette application est de loin la meilleure (et elle est française !). D’ailleurs, elle a déjà une note de 5 sur 5 sur Play Store. Elle est également l’une des seules à être orientées exclusivement sur les produits de beauté. L’application est globalement belle et claire et la navigation simple et pratique. Clean Beauty est équipée d’un scanner pour décrypter l’étiquette des cosmétiques et d’un glossaire général de près de 800 ingrédients. Sur Clean Beauty, vous découvrirez aussi comment les cosmétiques sont formulés et pourquoi des ingrédients controversés entrent dans leur composition. Il convient de préciser que c’est le laboratoire Officinea, spécialisé dans la cosmétique bio, qui a développé l’application ; toutefois les onglets promotionnels de l’appli ne sont pas invasifs. Bref, Clean Beauty allie l’utile à l’intéressant.

Moins : Lorsque le produit est scanné, l’application affiche les produits controversés ou potentiellement dangereux, mais ne détaille pas chacun des ingrédients. Pour cela, il faut revenir au glossaire, ce qui est légèrement contraignant. Autre bémol de l’appli : Son design très girly. Qui a dit que la beauté était uniquement une affaire de femmes ?

N° 2 : Beat the microbead

Plus : Cette appli a la particularité de détecter la présence de microbilles de plastique dans les produits cosmétiques. Elle est simple d’utilisation, claire et précise. Dans sa rubrique « info », Beat the microbead sensibilise à l’importance de consommer des produits sans microplastique, principalement pour éviter la pollution des océans, d’où son décor qui reproduit les fonds marins. C’est donc une appli conso-écolo-responsable !

En plus du scanner, l’application se dote d’un onglet de recherche classé par marques ou types de cosmétiques. L’avantage est qu’on peut y ajouter certains produits pour compléter la liste.

Moins : L’application est en anglais et n’est malheureusement pas disponible en français. La liste de microplastiques n’est pas exhaustive et il se peut donc que l’appli n’indique aucune particule alors que le produit en contient. Dans l’onglet de recherche, peu de marques sont répertoriées et l’absence de visuels rend l’exercice moins attractif. Même le scanner ne reconnaît pas beaucoup de produits.

N° 3 : Think Dirty


Plus : Think Dirty est comme un petit assistant personnel dans votre salle de bains. Son utilisation est intuitive, pour peu qu’on sache parler anglais : il suffit de scanner le code-barres de nos produits de beauté pour connaître leur degré de nocivité (« dirty meter »). Les produits sont notés sur une échelle de 0 à 10 : entre 0 et 2, c’est propre. Entre 3 et 6, peut mieux faire. À partir de 7, c’est à éviter absolument. Une fois le produit scanné, l’appli nous donne accès au détail des ingrédients avec chacun leur note, allant de « clean » (0) à « dirty » (10). Si le produit a trop d’ingrédients nocifs, l’application nous recommande même une liste de produits « propres » dans la même catégorie. De quoi nous inciter vraiment à mieux consommer !

Moins : En pratique, Think Dirty reconnaît trop peu de produits issus des commerces français pour rendre son utilisation intéressante par chez nous. Dommage.

Pour ne rien vous cacher, j’ai également testé les applications françaises Ecocompare et Noteo. Malheureusement, j’ai rencontré plusieurs problèmes techniques. Du côté d’Ecocompare, le scanner ne semble pas fonctionner. À chaque tentative de scan, je reçois le message suivant : « Désolé, la caméra Android rencontre un problème. Un redémarrage de l’appareil est peut-être nécessaire. » Après avoir redémarré mon portable et même essayé l’application sur un autre smartphone, j’ai définitivement laissé tomber. Peut-être s’agit-il d’un bug temporaire ? On leur laisse le bénéfice du doute. D’autant plus que les retours sur le Play Store où l’appli reçoit une note de 3.6 sur 5 sont plutôt positifs.

En ce qui concerne Noteo, l’application n’est hélas plus suivie car l’entreprise qui était à l’origine du projet a connu des difficultés.

Voilà… mon tour d’horizon des applications touche à sa fin ! J’espère qu’il vous aura été utile. De mon côté, je tire le bilan suivant : ces applications ont certes un côté pratique et ludique mais elles ne sauraient remplacer l’œil averti du consommateur éclairé ! Et pour cela, je vous renvoie aux précieux conseils de Julien Kaibeck dans sa lettre « Cosmétiques : vous avez dit méthylisothiazolinone ? ».

Amicalement,

Manon Lambesc


Partagez cet article autour de vous !


Notez cet article grâce aux étoiles ci-dessous !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...


Sur le même thème, vous aimerez sans-doute ...


Adieu l’acné avec l’alimentation anti-boutons  Quand on cherche à comprendre ce qu’est exactement l’ acné, on découvre qu’elle a, à l’origine, une certaine utilité. Au niveau du visage, la peau a ...
Trois remèdes naturels pour éviter les cicatrices d’acné Même quand on arrive à s’en débarrasser grâce à de bons conseils et à des soins appropriés, l’acné pousse parfois le vice jusqu’à laisser de vilains s...
Devriez-vous boire de l’eau salée ? L’été approche, l’occasion pour la presse féminine de remplir ses pages de régimes de stars plus aberrants les uns que les autres… D’ailleurs il y ...
Crèmes hydratantes : ne tombez pas dans le panneau ! Vous êtes de plus en plus nombreux à faire vos crèmes hydratantes à la maison et vous avez bien raison. La preuve, je faisais récemment quelques cours...

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "3 applis pour déchiffrer les étiquettes de nos cosmétiques"

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Joseph Pascale
Invité
Joseph Pascale

Trop de lettres

Patricia Jouve
Invité
Patricia Jouve

Merci pour tous ces renseignements, mais moi je voudrais savoir surtout si les produits cosmétiques que j’achète sont testés sur les animaux ou pas.Comment le savoir????

Sam
Invité
Sam

Patricia, Des produits avec mention PETA (cruelty free ou/et Vegan) ou autres sont aujourd’hui disponibles.

carine
Invité
carine

l’application clean beauty est aussi de loin ma préférée on peut scanner tous les cosmétiques contrairement à think direty qui restreint trop aux codes barres (souvent non renseigné)

les consomateurs ont de beaux jours devant eux j’en suis sure !

trackback
Produits cleans comment les choisir ? | Les Naturals

[…] les articles de blog qui en parle. Et je vais sur mon site d’analyse. Mais aujourd’hui, il y a des applications, pour un accès plus rapide. Puis, je n’oublie pas de gonfler ma liste […]