Rides : et si c’était votre téléphone

Saviez-vous qu’il n’y a pas que la pollution environnementale qui nuit à votre peau ? Avez-vous entendu parler de la pollution digitale ?

Ce nouveau type de pollution est associé à la lumière bleue.

Une lumière qui émane des écrans de vos smartphone, ordinateur, tablette et téléviseur

Or la lumière bleue génère des rayons qui provoquent, comme le soleil, des dégâts sur votre peau : accélération du vieillissement cutané, hyperpigmentation, inflammation, teint terne…

Et nous utilisons ces appareils en moyenne 6 heures par jour !

Il existe cependant des soins efficaces pour lutter contre les effets néfastes, mais juste avant de vous en parler, laissez-moi vous expliquer ce qu’est la lumière bleue.

Qu’est-ce que la lumière bleue ?

Regardez le schéma ci-dessous, il s’agit du spectre lumineux. Vous remarquez que la lumière bleue se situe juste à côté de la lumière violette, qui donne son nom aux fameux ultraviolets (UV) !

spectre

La portion de lumière bleue est moins dangereuse que les UV, toutefois, les écrans devant lesquels nous sommes rivés dégagent jusqu’à 40 % de lumière bleue – soit 4 fois plus que le soleil !

Pourtant, est-ce que vous pensez à vous en protéger ?

Les risques de la lumière bleue sur votre santé

Contrairement à l’exposition aux UV qui provoquent très rapidement un coup de soleil, votre peau ne réagit pas immédiatement à la lumière bleue.

Mais selon de nombreuses études [1] [2], ces rayons causeraient :

  • Des troubles du sommeil : la lumière bleue modifie la sécrétion de mélatonine, l’hormone qui régule vos cycles de veille et de sommeil.
  • Des troubles de la vue : au quotidien, vos yeux piquent, vous ressentez de la fatigue visuelle, parfois même des maux de tête. Et sur le long terme, une surexposition à la lumière bleue peut endommager votre rétine et favoriser l’apparition de certains troubles graves de la vue comme la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age (DMLA).
  • Le vieillissement prématuré de votre peau : avec l’apparition prématurée de rides, de l’hyperpigmentation et de l’inflammation. Les rayons de la lumière bleue pénètrent votre épiderme encore plus profondément que les rayons UV. Cela entraînent un stress oxydatif au niveau de vos cellules cutanées.

Vous pouvez vous protéger des effets néfastes de la pollution digitale, voici comment.

Les solutions pour limiter les dommages de la lumière bleue sur votre peau

Ce n’est pas parce que la lumière bleue accélère le vieillissement cutané que vous devez pour autant déménager à la campagne et vous débarrasser de tous vos écrans !

Il existe des solutions.

Tout d’abord, diminuez le temps que vous passez devant les écrans LED.

Puis, choisissez avec précautions vos soins cosmétiques. Vous devez cibler le stress oxydatif, l’hyperpigmentation, l’inflammation

Cherchez donc des produits à base de :

  • Vitamines A, C et E comme de l’huile de jojoba, de noisette, de bourrache… (pour plus de précisions, cliquez sur le lien). Ces huiles ont la particularité d’être antiinflammatoire, antioxydante et d’accélérer la régénération cellulaire ;
  • Les algues (je vous prépare justement une lettre sur ce thème ;
  • Le bêta-carotène car ces pigments absorbent naturellement la lumière bleue et limite donc son impact sur votre peau ;
  • Les polyphénols luttent contre le stress oxydatif ;
  • Le thé blanc ;
  • Il y a aussi l’arbre à papillons (les fleurs de Buddleja) qui offrent une protection globale contre les radiations que subit la peau (infra-rouge, lumière bleue, UV) tout en stimulant les défenses naturelles de votre peau.

papillon
Et si cela ne vous suffit pas, passez votre smartphone en « mode nuit ». Cette fonction s’active automatiquement le soir venu et neutralise une partie de la lumière bleue de votre écran en la jaunissant.


Partagez cet article autour de vous !


Notez cet article grâce aux étoiles ci-dessous !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...


Sur le même thème, vous aimerez sans-doute ...


Voulez-vous vraiment garder cette mauvaise mine ? https://youtu.be/tISs5ZNaPUg « T'as mauvaise mine ! Qu’est-ce qui t’arrive ? » Quand on dit cela, c’est en général que l’on a face à soi quelqu’un ...
3 applis pour déchiffrer les étiquettes de nos cosmétiques Aujourd’hui, nous n’avons plus le choix, nous devons apprendre à lire les étiquettes de nos produits de beauté ! Nous ne pouvons plus avoir une confia...
Mon soin dermocosmétique à l’urée Aujourd’hui, je vous présente une recette que j’ai l’habitude de faire pour ma maman. Il s’agit d’un soin dermocosmétique à l’urée, un composé acide p...
Démaquillez-vous sans décaper votre peau ! https://youtu.be/ni1XqQTsmrg Doux, sans alcool, sans détergent… Le démaquillage, c’est capital pour la santé de la peau, et il est important de bie...

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Abilenemoi Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
moi
Invité
moi

Il n’y a pas que la lumière bleue. Les rayonnements électriques générés par ces portables (et tous les autres systèmes sans fil) provoquent oxydation et inflammations. Voyez http://www.teslabel.be Mais la conclusion est la même : fuyez ces gadgets technologiques comme la peste. Je n’en ai pas et m’en porte très bien.

Abilene
Invité
Abilene

Que faut-il faire avec le Budleja ?