Lisez ceci avant d’appliquer la moindre huile sur votre peau

Avez-vous, comme moi, succombé aux vertus des huiles végétales ? Peut-être que vous hésitez encore, par peur d’avoir la peau grasse ou d’avoir des boutons ?

Il est vrai que certaines huiles sont comédogènes (je vous en parle justement plus bas), cela m’est arrivé et c’est pour cette raison que je vous écris cette lettre.

Les huiles végétales ont de nombreux bénéfices pour votre peau. Mais surtout, elles ne sont pas nocives contrairement aux produits de beauté conventionnels.

Pourquoi vous ne pourrez plus vous passer des huiles végétales

Sur votre corps, vos cheveux, votre visage… Le soir, le matin. Seule ou combinée à d’autres huiles… Pour vous démaquiller, et même quelques gouttes ajoutées à votre crème… Les huiles végétales font tout !

  • Elles ont d’excellentes propriétés protectrices et hydratantes, car elles réduisent la perte d’eau de votre épiderme. Le problème de la peau, c’est que l’eau s’évapore naturellement (ce qui provoque le vieillissement cutané), l’huile empêche donc l’eau de s’échapper ;
  • Les huiles interagissent bien avec votre peau et pénètrent en profondeur ;
  • Elles sont de merveilleuses sources d’acides gras (oméga-3, 6 et 9) de vitamines :
    • La vitamine A prévient le desséchement cutané et favorise la synthèse du collagène,
    • La vitamine E est à la fois antioxydante, anti-inflammatoire et hydratante,
    • La vitamine D, K

En clair, les huiles végétales sont idéales pour que votre peau soit saine, hydratée et élastique. Mais chaque huile à sa particularité. Je n’avais pas compris cela, c’est pourquoi mes débuts avec les huiles végétales ont été un échec.

Aujourd’hui, je souhaite donc revenir en détail sur les huiles végétales et leur mode d’emploi, partager avec vous mes erreurs, vous éviter de les reproduire.

Et surtout vous guider pour choisir une huile végétale qui correspond à votre type de peau et qui cible vos attentes (antirides, antioxydante, peau sèche, pores dilatés…). Il y en a tant, qu’il est parfois difficile d’y voir clair.

Vous verrez, je vous ai préparé un guide sur les bienfaits et bénéfices de 7 huiles sélectionnées pour vous.

huile-visage

Voici ce que vous risquez si vous n’utilisez pas la bonne huile

Tout a commencé avec l’huile de lin. Je n’ai pas vraiment réfléchi en optant pour celle-ci, j’avais entendu dire qu’elle a de grandes propriétés hydratantes, et je pensais faire d’une pierre deux coups : me démaquiller et hydrater ma peau.

J’étais heureuse de ma nouvelle routine beauté. Mais après un certain temps, j’ai commencé à avoir des boutons !

huile-lin
J’ai alors entrepris des recherches plus approfondies sur l’huile de lin, et j’ai découvert qu’elle est en réalité comédogène. Cela veut dire qu’elle bouche les pores et entraîne des imperfections, comme des boutons, des microkystes

Vous vous dites peut-être qu’elles le sont toutes, or il existe un classement des huiles pour savoir si elles sont plus ou moins comédogènes [1]. L’indice est compris entre 0 et 5. Cela vous permet de choisir votre huile en fonction de votre type de peau.

Autant dire qu’avec ma peau mixte et des problèmes de points noirs, j’avais fait le mauvais choix en optant pour l’huile de lin.

Bien choisir votre huile ou comment déterminer vos attentes

Après cette fâcheuse découverte, je ne voulais plus mettre n’importe quoi sur mon visage.

J’ai donc commencé par chercher une huile adaptée à ma peau mixte (lisez cet article pour déterminer quel est votre type de peau).

Pour me démaquiller, j’ai fini par opter pour l’huile d’amande, elle me convient parfaitement. Sa texture un peu grasse, emprisonne les traces de maquillage.

De plus, elle nourrit ma peau et l’hydrate. L’huile d’amande est riche en vitamine A et E, elle améliore donc l’élasticité de ma peau et accélère la réparation de mes cellules.

huile-amande
Je vaporise ensuite de l’eau florale sur mon visage – il en existe de nombreuses variétés, choisissez-la en fonction de votre type de peau et de ses vertus. J’utilise très souvent l’hydrolat de géranium, car il est réputé pour nettoyer la peau en profondeur et calmer les irritations cutanées.

Mon engouement pour les huiles végétales ne s’est pas arrêté là ! Au fil de mes recherches, j’en ai appris de plus en plus, et j’ai décidé de remplacer ma crème de jour et de nuit, par un sérum d’huiles végétales.

J’ai listé ce que je cherchais à traiter :

tableau-huile-perso

Voilà comment avec plusieurs huiles, je traite efficacement mes problèmes de peau.

Cela fait plus d’un an que j’applique ce sérum matin et soir, et les résultats sont là : mes pores sont réguliers (plus de boutons), ma peau a retrouvé son élasticité, je n’ai plus de zones sèches et mes cernes se sont atténués.

Bien entendu à vous de trouver les huiles et les doses qui correspondent à ce que vous désirez traiter (pour cela aidez-vous du guide que je vous ai préparé plus bas).

huiles-variees

La recette de mon sérum – comment vous devez procéder

Mon sérum me permet de profiter des principes actifs de chaque huile que j’utilise, il est donc hydratant, tenseur, antioxydant et donne de l’éclat à mon teint. Pour cela, je verse dans un flacon de 30 ml :

  • 10 ml d’huile de jojoba,
  • 10 ml d’huile de rose musquée,
  • 5 ml d’huile de fleur d’oranger,
  • 5 ml d’huile de noyaux d’abricot.

Dans un récipient en verre, je dose la quantité d’huile désirée grâce à un flacon mesureur, puis à l’aide d’un petit entonnoir, je verse le mélange dans un flacon en verre foncé, muni d’un compte-gouttes.

compte-gouttes

Apprenez à bien vous servir de votre huile végétale

Je vous le disais les bénéfices des huiles végétales sont innombrables pour votre peau, encore faut-il savoir bien s’en servir. Voici mes conseils d’utilisation.

Au creux de votre paume, versez trois, quatre gouttes de votre huile ou sérum, chauffez-les, puis appliquez-les en massant sur votre peau humide. Cela crée une émulsion (un mélange d’huile et d’eau).

En effet, en déposant un corps gras sur votre peau, vous la protégez. Elle ne perd pas – ou moins – l’eau qu’elle contient déjà. Mais ce corps gras ne suffit pas, il faut aussi apporter de l’eau à votre épiderme. En utilisant une émulsion, vous faites mieux pénétrer l’eau, donc vous hydratez plus efficacement votre épiderme.

D’autre part, l’huile ne stimule pas votre production de sébum, mais empêche l’eau contenue dans votre derme (la couche la plus profonde de votre peau) de s’évaporer. Elle évite donc à votre peau de se déshydrater.

Mon guide pratique pour choisir l’huile végétale qui vous correspond

Ci-dessous, je vous ai préparé un tableau pour vous permettre de trouver l’huile qui répondra le mieux à vos attentes et à votre type de peau.

tableau-7-huiles

 

Attention à la conservation de votre huile

Une dernière chose, les huiles s’oxydent plus rapidement que les crèmes. C’est pourquoi vous devez les conserver dans un flacon foncé, au frais et à l’abri de la lumière. Veillez par ailleurs, à bien fermer le bouchon.

Si l’odeur est âcre, désagréable, c’est une indication que l’huile est oxydée, donc potentiellement mauvaise pour votre peau, car comédogène.

J’espère que ces conseils et ce guide vous aideront à bien choisir votre huile végétale, et à en profiter pleinement. N’hésitez pas à partager ici l’huile ou les combinaisons que vous utilisez en fonction de votre type de peau.


Partagez cet article autour de vous !


Notez cet article grâce aux étoiles ci-dessous !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (13 note(s), moyenne : 4,38/5)
Loading...


Sur le même thème, vous aimerez sans-doute ...


Vêtements trop serrés : les conséquences Pour expliquer la montée dramatique des allergies et de différents cancers, on a d’abord suspecté des substances dans l’eau et l’alimentation. Puis on...
Trois astuces pour des cheveux plus forts au naturel https://youtu.be/RziS4OWPdMk Vous rêvez d’une chevelure brillante et qui respire la santé ? Suivez ces 3 conseils très simples, à réaliser chez soi, ...
Je bois ce jus pour purifier ma peau Au début du mois, je me suis regardée dans le miroir. Le constat était rude : teint brouillé, zone T criblée de points noirs, pommettes couperosées, c...
Ne négligez pas vos orteils… sinon ! Enfermés à longueur de journée au chaud dans nos chaussettes, coincés au fond de nos souliers, nos pieds ne respirent jamais assez. C’est parce qu’ils...

21
Poster un Commentaire

avatar
20 Comment threads
1 Thread replies
12 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
19 Comment authors
Pagès JocelyneMariJeannepaulLaBelette Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Bougantouche nicole
Invité
Bougantouche nicole

Bonjour et merci pour ces précieuses informations. Je voudrais par contre vous informer que le mot pore est féminin. On dit une pore et non un pore. Merci et meilleures salutations

LaBelette
Invité
LaBelette

Bonjour Nicole,
Pardonnez-moi d’intervenir pour vous contrer mais le mot « pore » est bel et bien masculin d’après le Larousse. Voir ci-dessous :
https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/pore/62644
La rédactrice de l’article avait donc raison.
Bien cordialement.

Lim beatrice
Invité
Lim beatrice

Bonjour, tres inerrsssee par votre àrticle, car utilisatrice d’huiles végétales et huiles essentielles , j’ai recherche les huiles pour essayer votre serum, mais je bute sur l’huile de fleurd d’orangers, je n’ai pas trouve, s’agit il dhuile vegetale et dans ce cas, ou la trouver? Ou d’huile essentielle et donc de neroli ?
Metci pour votre retour.
Cordialement
Beatrice

Mamije
Invité
Mamije

J’utilise depuis deux ans les huiles végétales, j’ai fait un mélange de 4 huiles en fonction de mon type de peau, je les conserve dans un flacon hermétique avec une pompe que je ferme soigneusement après utilisation, il se garde pratiquement une année, et les résultats sont là, une peau hydratee, saine . J’utilise aussi les hydrolats matin et soir, les parfums de roses, bleuets, je ne pourrai plus m’en passer.
Merci pour tous vos conseils.

Nadine Sprangers
Invité
Nadine Sprangers

Merci pour ce sujet intéressant. Je m’étonne toutefois que vous ne parliez pas de l’huile de noix de coco. Je l’utilise en cuisson et surtout sur le visage et tous les petits problèmes cutanés. Elle est très réparatrice. J’ai 75 ans, on me donne facilement 20 ans de moins.

Nicole Sarrat-Lavillegrand
Invité
Nicole Sarrat-Lavillegrand

bonjour et un grand merci pour cet excellent article. j ai une question, cependant : je ne trouve pas d’HV de fleur d oranger ( je connais HE, et hydrolat en revanche !) y a t-il une erreur de frappe ? sinon , où peut-o s’en procurer ? d avance , MERCI NSL

colette brügger
Invité
colette brügger

peut on vraiment mélanger toutes les huiles désirées ensemble? il me semble avoir besoin de toutes!!!! ou bien seulement deux ou trois à la fois et changer de temps en temps???

Danièle LEFEVRE
Invité
Danièle LEFEVRE

Bonjour,
J’utilise maintenant les huiles végétales pour me démaquiller et m’hydrater depuis au moins 2 ans et j’en suis tout à fait satisfaite. Je fais régulièrement le sérum hydratant préconisé dans le livre ADOPTEZ LA SLOW COSMETIQUE de Julien et n’utilise plus jamais de crème. Même pour mon gommage, j’utilise du bicarbonate de soude et de l’huile.

pottier
Invité
pottier

Bonjour Manon, pour le démaquillage il faut employer de l’huile d’amande, je suppose qu’il y a une différence avec l’huile d’amande douce étant donné que Julien classe cette dernière dans les huiles comédogènes , pourtant c’est bien dans son livre que j’ai pris la recette et je l’emploie depuis longtemps. Justement j’ai constaté l’apparition de petites boules blanches résistantes au gommage.
Pouvez vous m’éclairer svp, merci
Jacqueline

Mam7827
Invité
Mam7827

Bonjour,
Très intéressant, j’utilise également les huiles végétales. Une petite précision toutefois qu’est ce que l’huile de fleurs d’oranger ? Je connais l’hydrolat, l’huile essentielle mais l’huile de fleurs d’oranger je ne vois pas. Merci pour votre précision. Bien à vous,

amar
Invité
amar

Bonjour et merci pour votre article sur ces huiles.
Avez vous étudiez l’huile de coco ? Si oui je serais très intéressée par votre recherche.
1000 merci d’avance.
Lina AMAR

Anne
Invité
Anne

Quant à votre recette: fallait préciser HUILE ESSENTIELLE de fleur d’oranger appelée aussi HE de néroli. Les peaux sensibles peuvent surréagir. L’huile de rose musquée est comédogène. Votre formule mériterait une réflexion plus approfondie. Anne

Suzy
Invité
Suzy

Manon, c’est un plaisir de vous lire, moi qui viens de la Provence,, j’adore vos recettes merci
Et à très bientôt..
Suzy Evans

aline d
Invité
aline d

Merci pour vos conseils précieux et très bien fournis. je viens d’investir dans un flacon d’huile essentielle de figuier de barbarie. Vous ne la conseillez pas visiblement, mais pourriez vous me dire comment l’utiliser ?

Louisette
Invité
Louisette

Merci beaucoup quelle belle générosité de votre part

Louisette
Invité
Louisette

bonjour merci beaucoup pour votre grande générosité c’est apprécié

paul
Invité
paul

Merci pour ces recherches sur les huiles végétales : j’aurai néanmoins, voulu connaître l’huile végétale en cas de boutons inflammatoires de type eczéma.

Jeanne
Invité
Jeanne

Bonjour et merci pour vos conseils – J’ai une peau mature mais bien hydratée par des huiles végétales cependant ma peau manque de tonicité et se relâche – quelle huile végétale utiliser ? Merci de bien vouloir me répondre.

Jeanne
Invité
Jeanne

La peau de mon visage est atone, relâchée. Comment lui redonner de la tonicité et de fermeté ? Il s’agit d’une peau mature et bien hydratée par des huiles végétales.

Mari
Invité
Mari

Bonjour

Plusieurs questions ont été posées, dont j’attends moi aussi des réponses ( où trouver h.v de fleur d’oranger? , les grains de milium qui ne part pas malgré gommage …. )
Dans l’attente de vos réponse
Merci ( pour votre article , conseils et attention portée pour nos questions )
Mari

Pagès Jocelyne
Invité
Pagès Jocelyne

Bonjour , je me suis régalée de lire cet article très précis et intéressant Bravo et merci de partager vos connaissances