Le mal invisible qui grignote votre papillon intérieur

Notre thyroïde est un organe magnifique et indispensable. En fermant les yeux, on peut l’imaginer comme un délicat papillon posé à la base du cou.


C’est une glande endocrine, c’est-à-dire qu’elle distribue de manière équilibrée les hormones dans le corps.

Mais elle a un ennemi juré. Un mal invisible capable de dérégler tous les mécanismes de notre corps et notre précieuse thyroïde.

Ce mécanisme redoutable qui l’attaque, c’est le stress.

À lui seul, il peut :

  • Déclencher la maladie : Il a été démontré que des périodes de stress répétées et puissantes pouvaient être à l’origine des dysfonctionnements de la thyroïde [1].
  • Aggraver son état : Les troubles de la thyroïde sont souvent associés à de l’anxiété, une perte d’intérêt, de la dépression, des troubles du sommeil.

Défaire le noeud du problème.

Une de mes amies souffre d’hyperthyroïdie. Elle est désemparée devant le manque de solution que lui offre la médecine moderne et même les médecines ancestrales.

Dans les cas d’hypothyroïdie, les solutions naturelles sont efficaces. L’alimentation, l’utilisation de certains compléments alimentaires et de certaines plantes peuvent aider à régulariser le problème.

Pour l’hyperthyroïdie, les approches naturelles sont limitées. Et souvent, les malades se sentent pris au piège des hormones chimiques qui ne sont parfois pas assez efficaces.

Je lui ai donc suggéré d’entreprendre une véritable rééducation de son stress pour prendre soin de sa thyroïde et peut-être guérir.

Voici les 8 approches que je lui ai proposées pour faire baisser son niveau de stress :

Approche n° 1 : L’aromathérapie

L’huile essentielle de lavande vraie, lavandula angustifolia, est de loin la plus efficace[2] pendant les pics de stress. On peut déposer quelques gouttes d’une bonne huile essentielle de lavande vraie sur les poignets quand le stress monte. Servez-vous-en aussi en diffusion grâce à un diffuseur, ou encore plus simple, sentez-la. Cela peut parfois suffire à vous apaiser.

Approche n° 2 : La phytothérapie

J’aime particulièrement les plantes adaptogènes car elles ont la particularité d’agir sur le système endocrinien et d’éliminer les toxines liées au stress. Je recommande la lecture de cet excellent article de mon confrère Jean-Marc Dupuis. Vous y apprendrez tout sur ces plantes hors du commun et comment les consommer.

Approche n° 3 : Les racines émotionnelles de la maladie

La maladie est là pour nous enseigner quelque chose. Certains spécialistes peuvent vous aider à glisser à l’intérieur de vous-même pour comprendre que la maladie est le reflet d’une douleur intérieure, plus profonde. Il existe des ouvrages qui en parlent. Je vous conseille la lecture du livre de Jacques Martel, Le Grand Dictionnaire des malaises et des maladies.

Approche n° 4 : La relaxation

Vous pouvez utiliser la méditation ou la relaxation pour vous détendre complètement avant de vous coucher. Votre sommeil n’en sera que meilleur et beaucoup plus réparateur. Il existe de très bonnes applications pour vous guider dans cette démarche. Ma préférée est Petit Bambou – en plus vous pouvez l’essayer gratuitement.

Approche n° 5 : L’écriture

L’expression écrite est une manière très puissante de travailler sur les origines émotionnelles d’une maladie. On peut s’exprimer librement, de façon authentique, à travers un carnet par exemple. Le but est de noter au jour le jour vos réflexions intérieures et surtout d’exprimer les non-dits et les colères rentrées pour vous en libérer.

Approche n° 6 : Le bain chaud

Il a été prouvé que la prise d’un bain chaud de 15 minutes avait des effets thérapeutiques sur le stress [3]. En effet, grâce à l’augmentation de l’afflux sanguin induite par l’eau chaude, le corps va sécréter naturellement l’hormone du bonheur.

Approche n° 7 : La pratique du bain de forêt

La marche en forêt à des effets thérapeutiques prouvés pour réduire le stress [4]. Les « bains de forêt » étaient très répandus en France au XIXe siècle. On installait volontairement des malades sous les pins pour qu’ils puissent profiter de leurs effets. Cette pratique a même un nom : la sylvothérapie.

Approche n° 8 : Rééquilibrer le corps et l’esprit

La pratique d’une activité physique régulière est très équilibrante pour le corps et l’esprit. Le yoga, le qi gong sont des pratiques à envisager quand on souffre d’un trouble de la thyroïde car ils peuvent aider grandement à réduire le niveau de stress.

Mon amie attend avec impatience cette lettre, j’espère qu’elle lui sera utile ainsi qu’à beaucoup d’entre vous.

Notre papillon intérieur est fragile. Même si vous ne souffrez pas de problèmes de thyroïde, traitez-la avec toute l’attention qu’elle mérite.

 


Partagez cet article autour de vous !


Notez cet article grâce aux étoiles ci-dessous !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4 note(s), moyenne : 4,25/5)
Loading...


Sur le même thème, vous aimerez sans-doute ...


4 critères pour reconnaître une bonne huile essentielle Elles sont partout, dans les magasins biologiques, les pharmacies, les supermarchés et même les boutiques de souvenirs ! Mais ce n’est pas facile d...
L’ancestral secret de beauté des Marocaines Comme moi, vous avez peut-être déjà eu le bonheur de passer quelques heures dans un vrai hammam : ce lieu où les femmes (et les hommes d’ailleurs) se ...
Vos enfants devraient être au contact de la terre Depuis le début du printemps, je me suis lancée dans la réalisation d’un petit potager bio dont je prends le plus grand soin. Les radis, courgettes...
Fabriquez des cadeaux « beauté » pour vos proches ! Vous aussi, vous avez peut-être commencé à vous demander ce que vous alliez faire comme cadeau à vos proches pour les fêtes de Noël… Avez-vous pensé à...

Poster un Commentaire

23 Commentaires sur "Le mal invisible qui grignote votre papillon intérieur"

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
Faure-Chateau
Invité
Faure-Chateau

J’ai supprimé toutes les céréales (blé, riz, etc. ) Et tous les laitages. Rien à voir avec le gluten. Je prends des gélules de prele. J’ai arrêté l’epouvantable Levothyrox. Cela va faire 8 mois et mes analyses sont excellentes. Lisez le livre de Colette Dehoux « Réveillez vous. C’est de votre santé qu’il s’agit ». Allez la voir et vous irez mieux. Il existe une autre façon de manger pour une meilleure santé.

Renard yvette
Invité
Renard yvette

Un. Grand merci pour vos messages – je fais de l hypotyroidie et a subi beaucoup d effets secondaires avec le nouveau levothyrox dont je n avais pas ete prevenue et je n en suis pas encore remise :tres fatiguee et pertes de memoire immediate et deprime je voudrais abandonner le levothyrox faut il consommer des algues et pourquoi que l on ne fait pas l analyse de la t3 que la t4 ?
Je voudrais m en sortir merci pour vos conseils cordialement

Jean Marc Chauquet
Invité
Jean Marc Chauquet

Bonjour,
comment peut-on savoir si on souffre d’hyperthyroïdie ou d’hypothyroïdie ?

ariane compagnone
Invité
ariane compagnone
Bonjour et merci pour vos lettres informative. Je comprends que votre amie soit désemparer ca il est vrai que l’on trouve très peu d’info sur l hyperthyroïdie. J ai un lupus depuis très longtemps que je soigne depuis 14 ans avec des regime alimentaire puis j ai eut une hyperthyroïdie il y a 6 ans. Ma thyroïde ne fonctionner plus du tout! J ai d’abord pris des medicament pour me sortir d’un état dépressif (du a mes hormones devenu dingue), puis je me suis atteler a plusieurs cure…. Megadosage de vitamin C pendants 4 a 6 mois, cure de zinc,… Read more »
Mayet amarie
Invité
Mayet amarie

Bonjour
Et quant on nous a retiré la thyroïde par la chirurgie, que proposez vous à part le levothyrox ?

Soissong
Invité
Soissong

J’ai arrêté la prise de mon médicament de ma propre décision et je ne m’en porte pas plus mal.

valet
Invité
valet

depuis le mis de septembre je souffre d une hypercalcemie ma parathormone est trs elleve(15) elle fait yoyo elle monte elle descends mon endocrino me propose de me faire operer la glande secretante. pensez vous que c est une bonne chose?

niedergang
Invité
niedergang

Bonjour à Vous Tous ,
Merci Infiniment de ns Eclairer ….

Il serait opportun de Parler du Virus Epstein Barr .;
Bien à Vous
CN.

zette
Invité
zette

bonjour, je souffre d’hypothyroïdie – la dernière analyse de sang indique un taux de 3,44 (la valeur
de référence est de 0,35 à 4,94) je suis donc dans la normale mais mon médecin me dit que je
dois continuer à prendre du Leivothyrox et même augmenter le dosage (je suis à 100) . Je ne sais
vraiment plus quoi faire ? Quelqu’un peut-il me renseigner ? Merci par avance.

Hérail Maryse
Invité
Hérail Maryse

Bonjour.Quand on a subi l’ablation de la thyroïde ‘( en deux fois) pour cause de nodules froids bénins, qu’elles sont les meilleures solutions – en dehors du Lévothyrox?Je suis très intéressée par la Médecine Alternative car j’ai de très nombreux problèmes d’allergie (œdème de Quincke)

Hérail Maryse
Invité
Hérail Maryse

Bonjour.
Ayant subi l’ablation de la thyroïde. Qu’elles sont les solutions médicamenteuses.
Jai beaucoup d’allergies (œdème de quinck)

Lobna M
Invité
Lobna M
Bonjour, Je fais partie malheureusement des personnes ayant des problèmes de thyroïde et je voulais d’abord vous remercier pour les conseils apportés dans cet article. Comme je le disais, ma thyroïde me fait défaut et de là en découle pleins de maux dont je souffre au quotidien, je veux parler de fatigue chronique, alimentation déséquilibrée, perte d’intérêt voir déprime, perte de poids, symptômes pré-menstruels accentués comme des troubles de l’humeur, des maux de tête intensifiés et une faiblesse comme lors d’une carence etc … Mais bien sûr, j’ai parlé de ces problèmes à mon médecin et mon endocrinologue qui me… Read more »
Taieb
Invité
Taieb

Je viens d’apprendre que j’ai une hypothyroïdie, jai effectuer une prise de sang car j’étais tout le temps fatigué!!!! Quoi faire?

Colette Ouimet
Invité
Colette Ouimet

Très intéressant, votre article concernant la glande thyroïde.
J’ai un kiss sur la glande thyroïde depuis quelques années. J’ai aussi contracté
la maladie d’Addison. Mon docteur a voulu m’opérer et m’enlever la glande
thyroïde. J’ai refusé. J’ai plutôt opté pour le  » YOGA ET LA VISUALISATION « .
Mon kiss sur la glande thyroïde n’a pas grossi, il est resté pareil. Je préfère avoir
un suivi avec mon médecin et je privilégiés des moyens plus naturels.

Raymond Bernadette
Invité
Raymond Bernadette

Quand on est en hypothyroidie depuis 20 ans et traitée par du Lévothyrox et que l’endocrinologue nous confirme que notre glande thyroide s’est complètement rétractée ou atrophiée, Peut on espérer se soigner encore par des moyens naturels et récupérer l’activité de ladite glande ?
Merci

Eric
Invité
Eric

Encore une fois, pensez aussi aux rayonnements électromagnétiques (gsm, wifi, transfos, lignes haute tension) qui provoquent des courants induits dans l’organisme, c’est une loi de la physique aussi implacable que celle qui veut qu’une pomme se détachant de l’arbre tombe au sol. Ces courants induits génèrent du stress oxydatif et nitrosatif, des radicaux libres et des inflammations.

COCHET
Invité
COCHET

Thyrégul chez Phyt’Inov m’a aidé a arrêté, ( mais il y en a d’autres, chacun doit essayé ce qui lui convient) il y a déjà plusieurs années une hypothyroïdie , avec à l’époque 25 Lévothyrox… mais il doit y avoir une constante attention au stress bien sur, mais a tout, nourriture, etc… Ne pas se vivre comme une malade irréversible…
Bon courage à tous

Hamelle
Invité
Hamelle

Que recommander à un homme proche de 70 ans à qui l’on a retiré la thyroïde car cancéreuse ?

Hoped
Invité
Hoped

J’avais de nodules thyroïdien portant des cellules douteuses , j’étais obligé de subir une opération pour enlever le lobe gauche, maintenant le Tsh est élevé, je ne prend aucun traitement en ce moment, est ce que les remèdes naturels peuvent être efficaces dans de pareils cas.

Marisol
Invité
Marisol
Bonjour, j’ai lu votre article sur la thyroïde et je l’ai trouvé très intéressant. Je n’ai plus de thyroïde, on me l’a enlevée il y a deux ans plus ou moins… depuis lors je suis un traitement pour garder le calcium. Mon corps ne le garde pas,donc, L thyroxine, rocaltrol et gelule de calcium… pas évident de garder un bon équilibre dans mon corps. Coté médecin…par terrible… mais j’arrive à garder un certain équilibre même si je sens que ce n’est pas comme avant…si seulement je pouvais arrêter de prendre le rocaltrol et le calcium. Merci d’avance de me lire.… Read more »
LAIR
Invité
LAIR

Je suis en hypothyroïdie. Mon médecin me dit que l’iode naturelle n’aura aucun effet sur moi, car ma thyroïde n’assimile plus l’iode. Je teste les nouveautés. J’en suis à mon 4 ème essai en 6 mois : le Thyrofix grec. Des effets secondaires tout de même – surtout perte de cheveux – I Mais, je vais m’y faire me dit le médecin !.

Thalie Aubry
Invité
Thalie Aubry

Je suis soignée depuis 21 ans par le Lévothyrox et avec le nouveau je me retrouve fatiguée, je perds mes cheveux, je suis dépressive, plus de goût pour rien, je n’ai plus d’appétit ma vie est devenue un enfer. Je fais de l’hypothyroïdie et j’ai 5 nodules froids jusqu’à présent. Mon médecin me dit que c’est une idée…

Waguet
Invité
Waguet

Que proposer à une femme de 43 ans dont la thyroïde a été enlevée d’urgence (elle était devenue trop conséquente) voici quatre ans ? Depuis : prise de 30kgs, douleurs fibromyalgiques, fatigue permanente, déprime.. Sous levothyrox..