Tuto pour sauver la planète

Je souhaite aujourd’hui vous parler de d’écologie.

Un sujet qui me touche, et en lisant vos commentaires, vos lettres, je remarque à quel point vous aussi êtes sensible à la protection de l’environnement.

Vous essayez de faire davantage pour polluer moins : en partageant vos recettes et remèdes, en recyclant, en veillant à choisir des produits bons pour vous et pour la planète…

C’est pour cette raison que je souhaite vous parler d’une initiative écoresponsable qui m’a interpellé, et qui je pense, aura une résonance chez vous.

Avez-vous entendu parler du défi On Est Prêt [1] qui se déroule jusqu’au 15 décembre ?

Cette campagne a été initiée par le collectif « Il est encore temps » [2] qui regroupe des associations, des citoyens et des médias alternatifs, tous unis pour la protection du climat.

oep_youtube

Quand les stars de Youtube mettent leur notoriété au service de l’écologie

On Est Prêt est une campagne pour protéger le climat, portée par une soixantaine de Youtubeurs, de sportifs… qui vont relever 1 défi écologique par jour, pendant 30 jours.

Et surtout inciter leurs abonnés à faire de même, et les encourager à adopter des gestes écologiques au quotidien.

Norman, Baptiste Lorber, Natoo ou encore le Biais vert… Peut-être que comme moi, beaucoup de ces noms ne vous disent rien, mais ils sont très populaires et leur influence se mesure en millions d’abonnés !

Par exemple : Norman rassemble 11 millions de personnes sur sa chaîne Youtube, tandis que EnjoyPhoenix partage avec près de 3,5 millions de fans, ses conseils beauté.

Et vous le savez comme moi, nous avons un choix important à faire dans le domaine des cosmétiques : refuser des soins polluants et dangereux au profit de produits sains et moins polluants pour l’environnement.

norman
C’est pourquoi je voulais vous parler de l’initiative On Est Prêt, elle réunit en effet des valeurs que je cherche à transmettre dans mes lettres : la volonté de vivre mieux et en harmonie avec notre environnement, tout en se faisant du bien, mais aussi de s’engager au service d’une cause écoresponsable

Je pense que nous sommes nombreux à essayer de faire, tous les jours, un peu mieux pour préserver notre planète, même si je reconnais que ce n’est pas toujours facile

30 jours pour modifier durablement nos habitudes

Pourquoi 1 défi par jour pendant 30 jours ? Les organisateurs de la campagne On Est Prêt estiment qu’à partir d’un mois, ces défis peuvent devenir un réflexe.

Et ce que j’apprécie aussi dans cette initiative, c’est que ces « stars du net » ne se contentent pas de nous challenger, ils nous proposent des solutions pour lutter efficacement contre la pollution et le gaspillage.

Mieux encore, ils se prêtent au jeu et partagent avec nous leur expérience !

baptiste
Les 30 challenges de On Est Prêt se répartissent en trois catégories : le zéro déchet, l’énergie et manger local ou réduire sa consommation de viande.

Vous pouvez voir sur la photo ci-dessous le genre de défi qui nous est lancé :

oep_exemples

Avec des gestes simples, nous pouvons avoir un impact sur l’environnement

Le premier challenge de On Est Prêt est un clin d’œil pour ces Youtubeurs, car ils nous encouragent à réduire la pollution numérique [3].

Comment ? En faisant le ménage dans nos vieux mails, spams, photos et vidéos, car les conserver nécessite, entre autres, d’alimenter des millions de serveurs en électricité.

pollution

 

L’illustration ci-dessus nous montre à quel point la pollution numérique est sourde et invisible. C’est facile de ne pas y penser, pourtant elle impacte l’environnement à grande échelle.

Pour vous donner un ordre d’idée, si Internet était un pays, il serait alors le 6ème pays le plus pollueur au monde [4].

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire : triez, supprimez vos mails, gravez sur un disque ou mettez sur une clé USB les photos et les vidéos qui vous tiennent à cœur.

Et si cela vous semble trop long et fastidieux, sachez qu’il existe même des outils pour nous aider à le faire comme Cleanfox, Mailstrom…

Quand les « influenceurs » montrent l’exemple pour sauvegarder la planète

Ainsi, ces vidéastes qu’ils soient humoristes, professeurs, historiens sont résolus à modifier leurs habitudes et les nôtres.

Par exemple, El Hadj, un humoriste présent sur les réseaux sociaux, participe au challenge On Est Prêt. Il a décidé d’arrêter de manger de la viande.

Conscient de l’influence qu’il a auprès de ses 1.3 millions d’abonnés sur Instagram, il désire les sensibiliser à l’impact écologique des élevages [5].

pollution_elevage
© Élevage et Climat : Comprendre le problème, évaluer les solutions – Rapport scientifique de l’Association végétarienne de France

Vous le savez sans doute, la production de viande est gourmande en eau et céréales, et responsable de la moitié des émissions de gaz à effet de serre.

Ainsi en diminuant ou en arrêtant notre consommation de viande (qui est d’une moyenne de 43 kilos par personne et par an [6]), ce serait aussi efficace que de diviser par 2 le parc automobile mondial.

Lorsqu’on demande à l’humoriste si le défi va être dur, il répond non en riant nerveusement.

Et je trouve que c’est l’une des forces de la campagne On Est Prêt : la transparence et la solidarité

Ces « influenceurs » le répètent tous : le but de cette série de défis n’est pas de faire culpabiliser, mais de s’encourager.

encourager

Devenez écoresponsable à votre rythme

Car soyons honnêtes : devenir écoresponsable ne se fait pas en un jour.

S’il est facile de trier ses déchets, de manger local, bio et de saison (même si c’est couteux), à l’inverse, devons-nous acheter un légume bio emballé dans du plastique ou un légume pas bio en vrac ?

Et que dire des transports ? Car pour certains, il est impossible d’utiliser des moyens de locomotion doux pour se rendre au travail.

A travers la campagne On Est Prêt et le mouvement « Il est encore temps », les organisateurs souhaitent justement montrer que si ces défis sont parfois difficiles, ils sont possibles.

J’apprécie le fait qu’ils nous donnent la possibilité de choisir les actions écologiques que l’on veut mener, que l’on peut mener. Ils ont même conçu l’application 90 jours [7]. Une application gratuite qui nous sert de coach écologique.

Et vous, êtes-vous prêt ?

Quels gestes avez-vous adopté pour préserver l’environnement ? Partagez ici les défis que vous avez relevés, les difficultés que vous avez rencontrées et ceux que vous souhaitez relever dans les semaines qui viennent.

Et n’hésitez pas à diffuser cette lettre à vos proches pour que cette initiative écologique impacte un maximum de personnes.

J’en profite aussi pour vous remercier de la sincérité de vos témoignages, de votre générosité.


Partagez cet article autour de vous !


Notez cet article grâce aux étoiles ci-dessous !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 note(s), moyenne : 4,00/5)
Loading...


Sur le même thème, vous aimerez sans-doute ...


De quoi vos cheveux ont-ils besoin pour être en bonne santé ? Des cheveux cassants qui restent accrochés au peigne quand on les coiffe ou qui traînent partout dans la salle de bains… Quand les cheveux cassent, c’...
Pourquoi vous allez adorer l’huile de coco ! Je vous ai déjà parlé de l’huile de coco dans certaines de mes recettes, et vous aurez certainement l’occasion de la retrouver rapidement dans une de ...
Fabriquez des cadeaux « beauté » pour vos proches ! Vous aussi, vous avez peut-être commencé à vous demander ce que vous alliez faire comme cadeau à vos proches pour les fêtes de Noël… Avez-vous pensé à...
4 secrets pour inverser les effets de l’âge grâce à l’alimentation... Pensez-vous que les stars qui vieillissent bien ont de la chance ? Êtes-vous sûrs qu'elles ont conservé tout leur éclat grâce à des traitements coûteu...

9
Poster un Commentaire

avatar
8 Comment threads
1 Thread replies
1 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
9 Comment authors
AnneChristine MarionReineCatherineatalie Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Aline Boisvert
Invité
Aline Boisvert

Vers la fin du printemps, lorsque je prends des marches à la campagne, je traine avec moi un sac pour y déposer des déchets que je vois sur mon chemin et ceci durant tout l’été. C’est tellement désolant de voir ces détritus

Dumay
Invité
Dumay

Je trouve que l’on demande beaucoup au consommateur et peu aux fabricants et fournisseurs, on nous dit «  attention au plastique , plus de sachets etc . « Mais ce n’est pas nous qui fabriquons !!!! On trouve de plus en plus d’emballage industriels, des faux contenants en carton avec à l’intérieur du plastique, les rouleaux énormes en plastique qui emballent les lots de marchandises, les publicités emballées encore dans du plastique , recyclables , Mais où va le plastique recyclé? Je crois que,on se fout de nous , et que le plastique est reparti de plus bel! Ex. Avant on… Read more »

Catherine
Invité
Catherine

Bonjour, ce que vous dites des acteurs industriels est vrai mais si chaque citoyen reprend sa consommation en main sur le critère de l’écologie et des besoins essentiels, tout changera parce que les industriels ne fabriqueront plus des objets polluants et inutiles si ceux-ci ne se vendent plus(dans tous les domaines, de la cosmétique à l’alimentation , en passant par les véhicules, etc…); quant à moi, je n’achète plus de shampoing depuis longtemps et j’ai troqué le dentifrice (bio et sain) contre de l’huile de noix de coco, car j’ai appris que les tubes de dentifrice ne se recyclent pas…et… Read more »

Celine CHEMIN
Invité
Celine CHEMIN

Pour ma part je n’utilise plus depuis 1an : essuie tout,( mais chiffons, torchons,microfibre ou papier journal pour les trucs trop sale comme la vitre du poel à granulés) tampons hygiénique (mais une cup) coton à démaquiller (mais carrés en coton bio lavables) plus de carrés coton pour les changes de mon bébé (mais des carrés tissu lavables) j’ai essayé les couches lavables, mais ce n’est pas pour moi. Plus de shampoing ni d’après shampoing (mais bicarbonate et SCI pour laver et vinaigre de cidre dilué dans l’eau pour le rinçage. Et c’est tout. Mes cheveux sont brillant et tout… Read more »

Surya BAUDET
Invité
Surya BAUDET

Depuis 5 ans je n’utilise plus de coton démaquillant mais des pads lavables. J’ai remplacé cette année une bassine de plastique fendue par un seau en métal, je fabrique mes cosmétiques, j’utilise du champoing solide (en forme de savon), je me suis fait fabriquer une poubelle en inox, je roule de plus en plus en vélo, je n’ai jamais eu de voiture, et la liste est encore longue

atalie
Invité
atalie

Quand je vais au marché ou faire des courses, je ne sors jamais sans mes sacs papier, de toutes tailles et marques. Je prends aussi des emballages en plastique rigide pour acheter par exemple de la crème ou des plats cuisinés, que je lave et réutilise à volonté . De même que lorsque je prends des sushis au japonais du coin, j’amène tous les emballages nécessaires (pour la soupe, la salade de choux, les brochettes, sashimis, etc.). J’achète riz, pâtes, sucre, etc. au poids (j’amène aussi mes sacs papier recyclés). Et bien sur, quand je vais au supermarché, je m’abstiens… Read more »

Reine
Invité
Reine

Moi je n’utilise plus de produits ménagers mais du vinaigre blanc et bicarbonate plus de crèmes cosmétiques remplacées par des huiles essentielles fabrique mes parfums ainsi. Jette mes déchets pour composter, ne prends la voiture que si nécessaire et regroupe mes courses. Ai acheté des lampes les et récupère l’eau de pluie

Christine Marion
Invité
Christine Marion

J’ai décidé de ne plus pendre ma voiture pour aller au travail, j’habite à environ 3km de mon lieu de travail et je trouve que c’est à moi de faire ses efforts (par rapport à ceux qui habitent loin). De plus cette activité me permet de m’aérer, de bouger. J’ai beaucoup réduit ma consommation de viande car j’ai de plus en plus de mal à supporter les maltraitances faites aux animaux et j’essaie par de tous petits gestes d’être respectueux de la nature.
Rien de bien extraordinaire quoi!

Anne
Invité
Anne

Je récupère l’eau de pluie qui me sert à arroser le jardin, laver la voiture (sans produit) lorsqu’elle est vraiment trop boueuse, et tirer la chasse d’eau lorsque je n’ai plus d’eau de lavage des légumes, des mains ou de la douche à verser dans les w-c au lieu de tirer la chasse d’eau avec de l’eau potable. Pour avoir de l’eau chaude, je récupère également l’eau froide dans une bassine. Ma consommation d’eau potable a considérablement diminué, moyennant quelques exercices de musculation gratuits pour transporter l’eau d’un endroit à l’autre !!