Les secrets de beauté des femmes polynésiennes

Ah, la vahiné… avec sa couronne de fleurs, sa jupe de feuilles, son corps doré et son parfum exotique. On est en plein dans l’image d’Épinal, mais il faut avouer qu’elles font rêver, les femmes de Tahiti et de Polynésie.

Il y a un secret qu’on peut leur emprunter, c’est leurs huiles traditionnelles.

L’incontournable : le monoï

Qui ne connaît pas le monoï ?! Cette macération de fleurs de tiaré dans l’huile de coco est un immanquable de la beauté polynésienne. Ses bienfaits sont nombreux et parmi les plus connus :

Pour la peau :

  • Une action hydratante
  • Un soin protecteur [1] et apaisant

Pour les cheveux :

  • Une brillance et une douceur naturelles
  • Une action assainissante et réparatrice qui aide à lutter contre les pellicules

Ainsi, le monoï peut être utilisé aussi bien en après-soleil qu’en soin de jour, mais aussi en massage, en masque capillaire et même en protection antimoustiques quand on y ajoute de la citronnelle.

C’est sûr, le monoï joue un grand rôle dans les cheveux sublimes, le teint halé, le parfum suave et la peau douce des femmes polynésiennes. Mais il n’est pas le seul…

La généreuse : l’huile de tamanu

En Polynésie, les femmes ont un autre secret beauté qu’elles utilisent depuis des centaines d’années. Egalement connue sous le nom de calophylle inophyle, à Tahiti on l’appelle l’huile de tamanu. Cette huile au parfum épicé, très riche en actifs antioxydants, peut vraiment faire des miracles sur votre peau.

Elle est cicatrisante, antifongique et antibactérienne et favorise la microcirculation. On l’utilise aussi bien en tant qu’antiseptique que contre les rides, les vergetures et les brûlures. On la recommande pour des maux aussi variés que la couperose, l’eczéma, le zona, les varices. Rien que ça ! Elle est d’ailleurs si puissante qu’on évite de l’utiliser pure de façon prolongée pour ne pas irriter la peau.

Comme elle est un peu moins connue que le monoï, je vous en propose une petite recette à essayer à la maison :

Ajoutez 20 ml d’huile neutre (olive, argan, amande douce) à 30 ml d’huile de calophylle (le tamanu) de bonne qualité [2]. Aromatisez le mélange avec 60 gouttes d’huile essentielle d’hélichryse (l’immortelle de Corse). Si votre budget est serré, optez alors pour 30 gouttes d’huile essentielle de cèdre et 30 gouttes d’huile essentielle de niaouli, car l’immortelle est vendue plus de 20 euros pour 5 ml.

Voilà, ce n’est pas plus compliqué. Vous pourrez utiliser ce petit mélange en massage sur vos jambes pour un bon retour veineux et en traitement des varices.

A bientôt,

Manon Lambesc

 


Partagez cet article autour de vous !


Notez cet article grâce aux étoiles ci-dessous !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (19 note(s), moyenne : 3,16/5)
Loading...


[1] Son indice de protection reste assez faible, mais il est très nourrissant.

[2] on trouve de l’huile de calophylle vierge et bio, lauréate de la Mention Slow Cosmétique,  à un rapport qualité prix imbattable chez bioflore ici.

 


6
Poster un Commentaire

avatar
6 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
6 Auteurs du commentaire
danielleLIBERTLEROY Evelynesalon au fémininHervier Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
pat
Invité
pat

Effectivement, ce n’est pas compliqué, sauf peut-être trouvé de l’huile de tamanu !!!!

Hervier
Invité
Hervier

Bonjour,
Au lieu de mettre 20 mL d’huile neutre dans la préparation, peut-on mettre à la place de 20 ml d’huile de rose musquée?
Merci pour votre réponse

salon au féminin
Invité
salon au féminin

Très intéressant tous ces produits, ce qui me rassure le plus c’est que ce sont des produits tout à fait naturels tout en évitant tout effet secondaire, très bon partage surtout à l’idée d’avoir proposé une autre potion qui peut naturellement la remplacer.

LEROY Evelyne
Invité
LEROY Evelyne

J’ai eu mes enfants il y a 50 ans ; si j’avais connu ces produits à l’époque je n’aurai pas eu les grosses vergétures que j’ai

LIBERT
Invité
LIBERT

Bonjour,

Contre les rides du visage et la couperose sur les joues, peut-on utiliser les huiles végétales « rose musquée » et de « tamanu » ? Si oui avec quel mélange pour ne pas irriter la peau ?

Ma deuxième question concerne les rides et les poches sous les yeux, que peut-on appliquer ?

merci d’avance pour votre réponse,

danielle
Invité
danielle

Bonjour Manon
j’ ai des cernes, quel sont les remèdes, pour ne plus en avoir?
pour mes pieds, j’ ai souvent la peau dure sous les pieds, au niveau des talons dès fois une crevasse
et des cors. Est-ce que vous connaissez une recette ? Merci
Cordialement