Eczéma comment bien choisir vos soins

Cela fait plusieurs semaines que je souhaite vous parler de l’eczéma.

Cette maladie de la peau touche beaucoup de monde, notamment les enfants qui sont de plus en plus concernés.

En effet, près d’1 enfant sur 4 est touché par une forme d’eczéma dite « atopique ».

Cela se traduit par une peau très sèche, qui desquame par plaques ou pellicules et qui démange énormément.

D’autre part, l’eczéma des nourrissons et des enfants va souvent de pair avec un terrain allergique.

Il y a donc beaucoup à dire sur les cosmétiques qu’il convient d’adopter, et ceux qu’il faut éviter.

A quoi ressemble l’eczéma ?

Tout commence généralement par une plaque localisée, souvent sur une jambe ou un bras, parfois sur les flancs ou les joues…

La peau est sèche et rugueuse, elle ressemble à du papier froissé et cela démange.

Bien vite, à cause du frottement ou des démangeaisons, des lésions rouges apparaissent, et parfois même des vésicules – des petits décollements de la peau qui contiennent une goutte de liquide. Cela ressemble à une bulle posée sur votre peau.

Les démangeaisons sont alors plus intenses… Et le cercle vicieux commence : cela vous gratte de plus en plus, votre peau s’abîme, s’infecte, et elle vous démange de plus belle.

Quelles sont les origines de l’eczéma ?

eczema

Il existe plusieurs formes d’eczéma.

Certains eczémas sont dits « de contact » car ils sont la conséquence d’un contact répété avec un agent pathogène (un objet en métal, un collier, un parfum, un détergent agressif…).

D’autres sont d’origine génétique, avec une composante allergique ou immunitaire.

Au final, il est difficile de parler d’un seul eczéma et d’une seule méthode pour le soigner.

Malgré les différents types d’eczéma, il y a quand même des gestes et des produits à adopter, pour éviter une crise.

En effet, le mot d’ordre reste le même pour tous les cas : atténuer l’inflammation, ne surtout pas agresser la peau et si possible diminuer l’inconfort.

Quels cosmétiques pour l’eczéma ?

Pour diminuer ces désagréments et éviter les plaques, vous devez choisir avec prudence vos produits d’hygiène.

Votre pharmacien a bien entendu toute une panoplie de produits dermo-cosmétiques adaptés, mais je suis souvent surprise par leur composition.

Ainsi, certains font l’impasse sur les parfums et autres substances agressives, mais pas sur différents conservateurs réputés être des perturbateurs endocriniens. C’est le cas notamment du phénoxyéthanol ou de l’EDTA.

Plutôt étonnant lorsque l’on sait que les cosmétiques pénètrent davantage sur une peau lésée, ce qui est le cas chez les personnes qui souffrent d’eczéma.

Comme le conseillent les dermatologues et les pharmaciens, je vous ai choisi des produits délicats, réparateurs et naturels.

Premier geste clé : nettoyez tout en douceur

La sensibilité particulière des peaux atopiques nécessite l’utilisation de détergents doux et si possible sans savon.

Oubliez les gels douche et les savons conventionnels. Ils contiennent bien trop de tensio-actifs industriels potentiellement agressifs.

Je conseille souvent un gel moussant bio sans savon et sans substances éthoxylées comme le gel lavant Plaque-moi !, de la marque Indemne, ou le shampoing neutre de Bioflore.

Si vous aimez vraiment le savon, je conseille exclusivement un savon à froid très surgras et sans huiles essentielles, ni parfums.

Vous pensez peut-être au savon d’Alep ou de Marseille. Selon moi, ces savons à chaud conviennent parfaitement, mais il est devenu très difficile d’en trouver de vrais et parfaitement naturels.

Lors de la toilette, évitez l’eau trop chaude et les bains prolongés. Prenez plutôt des douches à température modérée.

Séchez-vous très soigneusement après chaque toilette et appliquez toujours un produit hydratant pour renforcer le film hydrolipidique et rétablir la fonction barrière de votre peau.

Second geste clé : hydratez le plus possible

Hydratation
L’anomalie des couches supérieures de la peau liée à l’eczéma rend indispensable l’hydratation, et ce parfois plusieurs fois par jour.

En période de crise, je vous recommande d’éviter l’application de produits cosmétiques sur les lésions, même ceux estampillés « peaux atopiques ».

En revanche, quelques gouttes d’huile végétale de bourrache ou d’onagre vous feront le plus grand bien. Ces huiles contiennent de bons acides gras oméga-6 qui calment l’inflammation.

En dehors des crises, veillez à maintenir l’hydratation de votre peau avec l’application des mêmes huiles riches en acides gras essentiels ou des cosmétiques qui en contiennent.

Vous pouvez également masser du beurre de karité sur les zones concernées.

Mon astuce pour les bébés et les enfants

enfant

Pour l’eczéma des nourrissons (peau atopique), je connais un massage qui fait des miracles.

Matin et soir, après la toilette, appliquez une noisette de beurre de karité chauffé dans la main.

Dès 3 mois, il est possible d’ajouter à votre beurre de karité, 1 % d’huile essentielle de camomille allemande (Matricaria recutita), pour un effet encore plus efficace sur les démangeaisons et les rougeurs.

Pour vous donner un ordre d’idée, il convient de diluer 2 gouttes d’huile essentielle pour 10 grammes de beurre de karité.

Vous pouvez également appliquer sur les plaques qui démangent, des compresses d’hydrolat de camomille allemande.

Mon astuce pour l’eczéma « en gouttes » ou suintant

Chaque jour, baignez la zone concernée (souvent les mains) dans de l’eau additionnée d’argile verte.

Trempez-les minimum 10 minutes, dans une bassine remplie d’eau tiède et d’un petit verre d’argile verte.

Après ce bain, vous pouvez masser à volonté avec de l’huile de bourrache ou de nigelle.

Ce protocole eau + argile, suivi de l’huile, a pour effet d’assainir votre peau et favorise une cicatrisation plus rapide.

Si vous essayez ces recettes, je serai ravie d’avoir votre retour, alors n’hésitez pas à laisser un commentaire ici.


Partagez cet article autour de vous !


Notez cet article grâce aux étoiles ci-dessous !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (3 note(s), moyenne : 3,67/5)
Loading...



5
Poster un Commentaire

avatar
4 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
5 Auteurs du commentaire
BURGIO gaëtanehélèneDelphine DESCHATRESMarieMélanie Cusin Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
Mélanie Cusin
Invité
Mélanie Cusin

Bonjour,
Suite à la newsletter « Eczéma : les cosmétiques à utiliser et ceux dont il faut se méfier »
Vous parlez d’hydratation et dans le paragraphe vous ne citez que l’application d’huiles végétales. Je suis d’accord avec les propriétés des huiles citées mais l’huile nourrit, l’eau hydrate!
Cordialement,

Mélanie

Marie
Invité
Marie

Je me permets de vous fournir une recette de guérisseuse qui a fait miracle sur moi! Tous les soirs, bain de la partie touchée dans de la « tisane » de chélidoine puis application d’un corps gras neutre (ici saindoux, c’est à dire graisse de porc!!) mélangé a du souffre. Je tiens à preciser qu’il ne s’agissait pas d’une partie particulièrement delicate, car j’étais atteinte sur les mains. Puis on laisse poser toute la nuit la crème. Et le jour application d’un corps gras neutre. Enfin les guérisseuses de chez moi (Berry) font des miracles sur toutes les affections de la peau… Lire la suite »

Delphine DESCHATRES
Invité
Delphine DESCHATRES

Tout à fait d’accord . (en bonne guérisseuse originaire de La Châtre)….

hélène
Invité
hélène

problème de peau sur poitrine, tache brune et petite galles qui devient rugueux, quoi mettre pour enlever et adoucir

BURGIO gaëtane
Invité
BURGIO gaëtane

J’ai lue vos commentaires qui sont intéressants, j’ai aussi de l’eczéma mais sur le cuire chevelue, donc cela est plus difficile à soigné que sur le corps, si vous avez le même problème et avez une solution, merci de me répondre.