Cellulite : essayez cette crème brûle-graisse !

Les beaux jours reviennent et on a tous envie d’enfiler nos vêtements d’été et nos maillots de bain. Mais il y a toujours un ennemi qui gâche la fête. C’est la cellulite !

Les magazines féminins ne cessent pas de dénoncer ses méfaits, de donner des conseils pour l’éviter, pour la faire fondre, pour s’en débarrasser… Mais année après année, l’ennemi est toujours là.

Il existe pourtant des solutions efficaces que vous pouvez mettre en pratique à la maison.

Il faut commencer par ça…

Tout d’abord, un peu d’activité sportive ! Soyons très honnêtes, vous ne viendrez pas à bout de votre cellulite si vous ne faites pas des efforts physiques. Il faut solliciter les muscles des zones rebelles.

Travailler ses fessiers pour en finir avec la cellulite

Pour travailler les fessiers par exemple, le mieux est de se mettre à quatre pattes et de tendre la jambe au maximum. Normalement, vous devriez sentir le fessier qui se contracte.

Toujours dans cette position, vous tracerez alors des petits cercles à l’aide de votre pied, ce qui fera travailler également les muscles situés à l’extérieur de la cuisse. Puis vous changerez de jambe. L’idée est d’activer au mieux la circulation sanguine.

La graisse qui s’accumule au niveau des fesses, des cuisses et des hanches ne vient pas seulement de la rétention d’eau ou de problèmes vasculaires. Il faut souvent aller chercher plus loin. D’où viennent donc les déchets que notre corps devrait éliminer et qui se stockent dans les tissus ? Ils apparaissent souvent quand notre foie et nos reins travaillent mal. C’est eux qui sont censés réaliser ce travail d’épuration.

Il y a beaucoup de possibilités pour assister de façon naturelle le travail du foie et de tous les émonctoires dont les reins. Je pense cependant que l’extrait de bourgeons de genévrier est le plus facile à manier et celui qui comporte le moins de contre-indications. L’extrait de bourgeons de genévrier en version frais et bio (renseignez-vous sur le produit [1]), je le conseille à raison de 15 gouttes, matin et soir, dans un petit verre d’eau le matin pendant 20 jours. C’est assez facile.

Mes recettes brûle-graisse et anti-capitons

Voici mon arme spéciale anti-cellulite : je combine des ingrédients aux propriétés circulatoires, anti-inflammatoires et brûle-graisses.

Ainsi par exemple, je conseille souvent une huile de massage pour les zones à capitons. On la formule simplement en mélangeant dans un flacon en verre ambré ou anti-UV les ingrédients suivants :

  • 20 gouttes d’essence de pamplemousse (une huile essentielle brûle-graisse qu’on choisira ici sans furocoumarines pour éviter la photosensibilisation)
  • 30 gouttes d’huile essentielle d’immortelle (réputée anti-inflammatoire et circulatoire)
  • 3 cuillères à soupe généreuse d’huile d’avocat ou de calophylle, au choix. Si vous n’avez que l’huile d’olive cela marche aussi très bien.

Utilisé en massage, c’est un cocktail auquel la cellulite ne résistera pas.

Je vous conseille de masser cette huile très aromatique (quelques gouttes chauffées dans les mains) de façon assez tonique matin et soir sur les capitons. On voit des résultats dès 2 semaines si on combine avec un peu d’exercice !

Cette huile ne convient évidemment pas aux femmes enceintes, mais elle est très bien tolérée par tous [2].

Si vous n’arrivez pas à vous masser de façon tonique, en pinçant correctement là où il faut pincer, n’oubliez pas qu’il existe maintenant des ventouses de massage dans le commerce qui imitent le palper-rouler [3]. C’est très efficace en combinaison avec de l’huile amincissante.

Vous n’aimez pas l’huile ? Et votre peau est plutôt sèche ? Alors vous pouvez tenter une crème amincissante qui imite les formules généreuses du commerce. Celle que je vous propose est un baume fondant très riche, à masser matin et soir aussi, longuement. C’est un peu moins efficace que mon huile aromatique ci-dessus, mais très agréable et onctueux.

Pour un pot de 100 g, la recette est la suivante :

  • Dans un bol en inox que vous aurez désinfecté, faites fondre au bain-marie 23 g de beurre de karité, 10 g d’huile de calophylle et 8 g de cire émulsifiante type xyliance
  • Quand vous avez obtenu un mélange homogène, attendez encore 1 minute pour arriver à une température de 65 °C avant de sortir le bol du bain-marie
  • Tout en mélangeant à l’aide d’un mini-fouet, incorporez 30 g d’extrait glycériné de lierre et 20 g d’extrait glycériné de vigne rouge.
  • Battez le tout au fouet jusqu’à ce que le mélange durcisse légèrement
  • Ajoutez 5 g d’huile essentielle d’eucalyptus citronné et 4 g d’essence de pamplemousse
  • Continuez à fouetter pendant 1 ou 2 minutes, puis faites une pause de 5 minutes pour laisser votre préparation se reposer à température ambiante
  • Refouettez, refaites une pause et répétez cet enchaînement environ 5 fois jusqu’à l’obtention de la consistance voulue : une chantilly !
  • Transférez la préparation dans un pot stérilisé et laissez reposer une douzaine d’heures environ Cette crème s’utilise 2 fois par jour, en massage sur les zones à capitons. Je vous conseille de masser longuement en réalisant des mouvements circulaires et de ne pas hésiter à faire même des petits pincements.

Vous avez certainement remarqué que les mesures de cette recette sont extrêmement précises. Je vous invite à vous munir d’une balance de précision ou d’une seringue graduée (vous remplacerez à l’identique les grammes par des pourcentages) pour la réaliser.

J’insiste aussi sur la qualité des produits. C’est pourquoi je vous recommande en priorité ceux que j’ai l’habitude d’utiliser. Choisissez les lauréats de la Mention « Slow Cosmétique ». Vous devriez tout trouver à part les extraits glycérinés de lierre et de vigne rouge. Vous vous procurerez facilement ces derniers dans votre magasin bio, sinon en herboristerie ou en pharmacie.

Vous pourrez conserver la crème six mois à l’abri de la lumière, de la chaleur et de l’humidité.

D’ici-là, ce sera à nouveau l’hiver. Mangez moins gras et moins sucré, pratiquez une activité sportive régulière et l’année prochaine la cellulite devrait déjà moins vous embêter.

Bonne préparation !

Julien Kaibeck


Partagez cet article autour de vous !


Notez cet article grâce aux étoiles ci-dessous !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (85 note(s), moyenne : 3,54/5)
Loading...


[1] J’utilise l’extrait de bourgeons de genévrier frais et bio de Herbiolys que vous pouvez trouver ici par exemple.

[2] Utilisez de bons ingrédients et de l’huile essentielle – essence – de pamplemousse sans furocoumarines telle que celle que vous trouvez chez de Saint Hilaire ici.

[3] J’ai testé les ventouses de massage cellu-cup et indemne bubble in qu’on trouve sur slow-cosmetique.com. Vous en trouvez aussi en pharmacies.

 

Sur le même thème, vous aimerez sans-doute ...


Comment bien mettre à profit ce vendredi noir ?   Depuis le début de la semaine, c’est une avalanche de messages publicitaires dans nos boîtes électroniques pour nous pousser à la consommati...
Tampons, serviettes, éponges… Comment faire si je n’aime pas la cup ?... Je vous ai déjà parlé de la révolution qui s’était mise en marche au rayon « protections hygiéniques ». La coupe menstruelle, ou cup, s’impose comme l...
La lettre Beauté au Naturel fait peau neuve ! En ce début d’année 2018, j’aimerais vous communiquer une belle surprise : notre nouveau site Internet est en ligne ! Voilà des semaines que nous t...
Le premier réflexe beauté que l’on oublie trop souvent Il y a encore cinq ou six ans, avant que je ne m’intéresse vraiment au bio et à tous les sujets qui y touchent de près ou de loin, je me rappelle que ...

10
Poster un Commentaire

avatar
10 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
10 Comment authors
PoppyEvelyneMurielDédéSimon Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Gérard J-P
Invité
Gérard J-P

Bonjour.
Lorsque vous citez le curcuma, il serait sage d’ajouter l’avertissement suivant : le curcuma est rigoureusement incompatible avec le sintrom (risque d’hémorragie grave).
Info donnée par mon toubib dont le sujet du mémoire est l’incompatibilité possible entre les médicaments «chimiques» et les plantes.

Cathy
Invité
Cathy

Plus qu un commentaire, une question et qui me semble d importance: pour tous ceux dont je fais partie qui ont un traitement medicamenteux qui exclut le pamplemousse par voie orale, votre recette anti cellulite presente-‘t’elle un probleme lorsque elle s utilise par voie topique? Le traitement que je suis est d imuno suppression, je ne peux pas le substituer dans l immediat.
Merci de votre reponse, un des effets de imunosuppresseurs etant precisement l apparition de cellulite.

muriel noer sulaeman
Invité
muriel noer sulaeman

Bonjour Julien
Je vous adore, vos lettres sont vraiment bien et assez facile à réaliser. Cependant, celle-ci… il faut être riche. Car 30 gouttes d’HE d’Helychrise….enfin, vous voyez où je veux en venir. C’est une huile merveilleuse mais qui coûte 4 bras. Peu-on réduire la quantité d’Helychrise et la remplacer par quelque chose ?
Merci.

Cribier Elisabeth
Invité
Cribier Elisabeth

Merci pour ces beaux conseils et pour les infos très utiles que vous donnez toujours…
L’huile de massage est parfaite, c’est vrai que l’hélichryse coûte très cher et que faire régulièrement ce massage demande finalement une grande quantité de produit… J’ai déjà testé et c’est encore plus efficace de faire ce massage juste avant les activités sportives… Continuez à nous donner de vraies conseils, merci beaucoup… A bientôt

odyl
Invité
odyl

Bonjour, j’ai commence l’aquabiking, 2 fois par semaine, et c’est fou l’effet que cela peut avoir sur la cellulite. La peau devient plus ferme, et la cellulite a l’air de s’envoler!!

Simon
Invité
Simon

Bonjour, En supprimant de votre alimentation le sucre « ajouté » (en poudre, morceaux et le caché) 80% de la cellulite disparaît. Après 3 à 5 jours SANS sucre ajouté, ni pain avec fromage (sucre lent avec graisses animales = sucre) le besoin de sucre ne se fait plus sentir, une grande vitalité revient, meilleur moral, plus zen, rassasié plus rapidement. Le corps consomme ses graisses accumulées pour fabriquer de l’énergie et la cellulite fond visiblement en quelques semaines.
p.s. : fromage avec légumes si vous voulez, mais pas avec des féculents.

Dédé
Invité
Dédé

Merci pour ces excellents conseils que vous diffusez si gentiment.
De la cellulite, je n’en ai presque pas mais en 1 an avec l’âge, la peau pendouille et est très flasque. Je n’ose plus aller nager pourtant cela me faisait tant de bien. C’est vraiment l’horreur. Je fais travailler mes fessiers régulièrement. Que pourrais-je faire pour atténuer cela et me sentir mieux ? Merci

Muriel
Invité
Muriel

Bonjour,
Quand je travaille la cellulite avec mes clientes je les fais travailler aussi sur la partie psychologie, c’est à dire « à quoi ça sert d’avoir ces réserves à cet endroit précis du corps », le travail conjoint du corps et de l’émotionnel permet de travailler en profondeur la cellulite et du coup elle peut disparaitre et cela durablement… Je travaille avec des huiles Altéarah, des huiles Indemne et la ventouse Indemne.

Evelyne
Invité
Evelyne

Bonjour,
Etes-vous sûre des proportions? Les quantités indiquées dans la préparation me paraissent erronées; peut-on vraiment mettre autant d’huile essentielle sans se mettre en danger?

Poppy
Invité
Poppy

Bonjour
J ai essayé cette huile de massage avec une ventouse. 20 minutes de massage par jour pendant 30 jours. Résultat : aucun !