Astuces et recette pour un dentifrice plus sain !

L’idée de s’emplir la bouche d’une galaxie de produits chimiques n’est agréable à personne. C’est pourtant ce que tout le monde fait matin et soir en se lavant les dents avec des dentifrices industriels.

Pour éviter ce festival de fluor, d’arômes synthétiques, de matières dérivées de la pétrochimie et de conservateurs douteux comme le triclosan, la solution est à la fois plus simple et plus écologique que vous ne le croyez. On peut fabriquer son propre dentifrice !

La seule chose que vous perdrez au passage, c’est ce petit goût sucré et cet aspect mousseux des dentifrices ordinaires…

Avant de vous donner une recette saine et efficace pour vous laver les dents en mode slow, voici trois ingrédients « maison » très souvent cités pour leurs vertus nettoyantes ou assainissantes :

  • Le bicarbonate de soude est une substance au pH alcalin qui lutte contre l’acidité dans la bouche. Comparable à de la craie mais comestible, il s’agit d’un abrasif doux et naturel. De ce fait, il est souvent ajouté à des recettes de dentifrice maison car il polit et nettoie l’émail des dents. Mais attention, trop dosé ou utilisé trop souvent, il peut les fragiliser.
  • Le sel de mer est réputé efficace pour reminéraliser les dents et combattre les bactéries. Il contribuerait également à blanchir les dents et à rafraîchir l’haleine. Cependant, il n’est vraiment pas agréable à utiliser pour se laver les dents et il n’est pas raisonnable de l’utiliser pur sur votre brosse avec un peu d’eau.
  • L’huile de coco est une huile étonnante : sa composition en acides gras particuliers la rend légèrement antimicrobienne et efficace contre les bactéries, mais aussi selon certains contre les caries. Certains fans de la Slow cosmétique se préparent un dentifrice doux en mêlant un verre de cette huile fondue au bain-marie à une cuillère à soupe de bicarbonate de soude, pour ses propriétés abrasives. On verse le mélange pas trop chaud dans un pot hermétique bien désinfecté et on peut même ajouter 4 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée ou de laurier pour le goût. Le baume solide obtenu lorsque l’huile refroidit s’utilise comme un dentifrice mais ne mousse pas.

Ces recettes de grand-mère ne conviennent vraiment pas à tous. De plus, on ne peut raisonnablement pas les utiliser chaque jour, matin et soir.

Laissez-moi vous résumer les 3 options possibles pour éviter les substances dont on ne veut pas dans un dentifrice (le BHT, le triclosan, les PEG… des substances soupçonnées d’être des perturbateurs endocriniens !) :

  • On peut opter pour un dentifrice certifié bio (qu’on reconnait grâce au label Cosmebio, Ecocert, BDIH). Ces labels interdisent au fabriquant l’utilisation de substances synthétiques et polémiques.
  • Plus slow encore, on peut opter pour un dentifrice solide [1]. Il est généralement fabriqué à base de carbonate de calcium, d’argile, de glycérine végétale et d’huiles essentielles… Le jeu consiste alors à frotter sa brosse à dent sur un « bloc » de dentifrice, comme si c’était un savon.
  • On peut fabriquer son propre dentifrice, mais dans les règles de l’art pour éviter les accidents ! Il faut une recette douce, utilisable tous les jours sans risque pour l’émail.

La recette la plus facile est celle d’un dentifrice en poudre qui se transforme en lait au contact de la salive.

Voici une formule facile à réaliser, riche en minéraux et qui laisse une agréable sensation d’haleine fraîche…

Pour un petit pot de poudre dentifrice, type pilulier de pharmacie (plus de 30 grammes) :

  • Dans un récipient en inox ou en céramique, mélangez à parts égales 1 cuillère à soupe d’argile blanche surfine (kaolinite) avec 1 cuillère à soupe de carbonate de calcium (dispo en pharmacie).
  • Ajoutez une grosse pincée de bicarbonate de soude alimentaire.
  • Mélangez finement les poudres à l’aide d’un mini-fouet.
  • Ajoutez aux poudres 10 gouttes d’huile essentielle au choix selon votre cas.
    • Les fans d’homéopathie, les femmes enceintes et les enfants apprécieront 5 gouttes d’huile essentielle de citron (essence du zeste) et 5 gouttes d’huile essentielle de tea-tree.
    • Les autres aimeront la fraîcheur de 10 gouttes d’huile essentielle bio de menthe poivrée (ne convient pas aux enfants ni aux femmes enceintes).
  • À l’aide d’un petit pilon, homogénéisez bien le tout. Il ne doit plus y avoir de grumeaux.
  • Mettez en pot préalablement bien désinfecté.

Pour l’utilisation, il suffit de « tremper » la brosse à dents (sèche !) dans le pot et de tapoter l’excédent. Une mince couche est amplement suffisante.

Brossez-vous ensuite les dents comme à l’accoutumée avec de l’eau (vous pouvez mouiller la brosse après l’avoir retirée du pot).

Conservation : jusqu’à 6 mois à l’abri de la lumière, de la chaleur et de l’humidité.

Cette recette simple est inspirée du livre « Slow Cosmétique : Le Guide Visuel », qui contient d’autres recettes de dentifrices maison, et notamment sous forme de pâte comme ceux du commerce. Si vous êtes fan de recettes un peu plus complexes, je vous le recommande.

Vous voilà donc équipé(e)s pour une bouche saine et un brossage régulier sans matières douteuses… N’oubliez pas de consulter régulièrement votre dentiste, d’utiliser le fil dentaire, et d’éviter le grignotage sucré.

Une amie sud-africaine m’a un jour dit : un beau sourire sur un visage, c’est déjà la moitié du chemin vers l’autre parcouru ! Je trouve cette phrase bien à propos et vous souhaite des sourires radieux ouverts à la vie…

À très bientôt

Julien KAIBECK

 


Partagez cet article autour de vous !


Notez cet article grâce aux étoiles ci-dessous !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 note(s), moyenne : 4,00/5)
Loading...


[1] La marque Lamazuna en propose un très bien qui connaît un succès fulgurant sur les blogs actuellement grâce à son look rigolo en forme de sucette et à sa composition irréprochable.

 

Sur le même thème, vous aimerez sans-doute ...


2 recettes anti-pellicules au naturel Grasses ou sèches, les pellicules sont souvent le signe que notre cuir chevelu est irrité. Pour mieux s’en débarrasser en apportant la solution la plu...
Huiles essentielles : mes conseils pour bien les utiliser Comme vous le savez, je suis un grand fan des huiles essentielles pour la beauté et la forme au quotidien. En tant que spécialiste en aromathérapie, j...
Voulez-vous vraiment garder cette mauvaise mine ? https://youtu.be/tISs5ZNaPUg « T'as mauvaise mine ! Qu’est-ce qui t’arrive ? » Quand on dit cela, c’est en général que l’on a face à soi quelqu’un ...
Le gel de lin : Kézako ? On vous a peut-être déjà parlé des bienfaits de l’huile de lin pour faire briller vos sols. Les naturopathes nous parlent aussi de l’huile de lin en t...

8
Poster un Commentaire

avatar
8 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
8 Comment authors
NOELAgatheAudrey H.Anibédom Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
papotto
Invité
papotto

Bonjour,
j’ai des cicatrices liées à des séances répétées de lazer
connaissez vous la bonne crème ou lotion ou autre
merci

Spiderwoman
Invité
Spiderwoman

Géniiiiiiial ces nouvelles recettes, c’est justement ce que je cherchais depuis
quelques jours… c’est la loi de l’attraction ! facile et tout à fait abordable !
Merci Julien !

marie
Invité
marie

bonsoir, le sel est corrosif pour les couronnes en métal et le bicarbonate de soude use l’émail à la longue, un émail qui ne se fabrique qu’au moment de la formation de la dent. un faible dosage suffirait-il pour éviter ses problèmes ? à moins qu’il n’y ait un meilleur dentifrice au quotidien ? je n’ai pas la réponse. personnellement j’assainis à l’extrait de pépin de pamplemousse mais je pense que ça colore les dents. en tout cas, des lèvres découvrant des dents jaunes dans un large sourire de joie sera toujours plus agréable à voir que des lèvres désapprobatrices,… Read more »

dom
Invité
dom

Bonjour, pourquoi ne peut-on raisonnablement pas utiliser chaque jour le dentifrice à l’huile de coco, si le goût nous convient ?
Merci pour votre réponse.

Anibé
Invité
Anibé

Bonjour Julien, merci pour vos chroniques toujours sympas et vos bonnes idées. En ce qui concerne le dentifrice, je me brosse les dents depuis plus de 40 ans avec un « dentifrice » maison, mélange d’argile et de sel de mer fin, non lavé. Pendant longtemps, j’ai utilisé l’argile verte, mais je dois dire qu’au bout d’une vingtaine d’années, on trouve que ça aurait tendance à colorer quand même un peu les dents, et les dents vertes, ça n’est pas vraiment l’idéal de notre culture… J’ai donc fini par opter pour l’argile blanche, mais ô surprise, j’ai découvert récemment que mon argile… Read more »

Audrey H.
Invité
Audrey H.

Moi aussi, je m’étonne de votre catégorisation de l’huile de coco dans « recettes de grand-mères » qu’on peut pas utiliser tous les jours. Le bicarbonate de soude, effectivement, tous les jours ça risque de rayer l’émail. Mais on peut faire huile de coco+ carbonate de calcium en part à peu près égales + qq gouttes d’huile essentielle de mente poivrée pour la fraicheur (voire même, en part infime, de l’He tea tree pour lutter contre les inflammation des gencives.) Ca se fabrique en quelques minutes à peine, sans précautions particulières puisque ni l’huile ni le carbonate de calcium ne présentent de… Read more »

Agathe
Invité
Agathe

D’une manière générale, toutes les alternatives aux cosmétiques classiques industriels m’intéressent pourvu qu’elles soient écologiques, efficaces et bonnes pour mon corps et ma santé. MAIS, après un an et demi de dentifrice de ce type (en tubes ou faits maisons) et bien… j’ai des gros problèmes d’émail ! Verdict du dentiste : en brossant avec de l’argile sans apporter de fluor, j’ai poncé mon émail sans la protéger. A bon entendeur.

NOEL
Invité
NOEL

Bonjour, je fais mon dentifrice avec une recette similaire mais j’ai un petit problème, cela fait 2 fois qu’au bout de quelques semaines, le dentifrice a un goût de rance , comment cela se fait-il? devrais -je le conserver au frigo?? cela ne me semble pas pratique..