Comment bien vous épiler les sourcils

Tout comme les vêtements ou les coupes de cheveux, les sourcils n’ont pas échappé au cycle des tendances.

Dans les années 1930, le sourcil était entièrement épilé pour être ensuite redessiné au crayon.

On lui donnait alors la forme qu’on désirait, mais cette mode n’était pas sans danger.

Les sourcils, tout comme les cils, ont pour fonction de protéger les yeux des agressions extérieures telles que les poussières, les gouttes de sueur, le soleil ou la pluie [1] !

Marlene Dietrich, années 1930

Puis, dans les années 1990, la mode passe à des sourcils très fins et épilés à la cire.

Kate Moss, années 1990

Dernière tendance en date : le retour des sourcils épais comme ceux de Cara Delevingne, mannequin et anciennement égérie de Burberry. Une mode qui remet les poils au goût du jour et qui revendique une beauté au naturel.

Mais qu’ils soient naturellement fins ou épais, les sourcils nécessitent un minimum de soin, et cela passe entre autres par l’épilation.

Mais attention, il ne s’agit pas de tout épiler et de faire des dégâts irréversibles sur votre ligne de sourcils.

Je vous parle ici d’une légère épilation faite dans les règles de l’art.

Car vous allez le voir, il ne suffit pas de grand-chose pour dégager et embellir le regard tout en laissant vos sourcils au plus naturel.

Comment préparer le terrain

Si vous avez l’habitude de faire un gommage au sucre et au miel avant de vous épiler, je préfère vous le dire tout de suite : ce n’est pas la bonne option.

Un gommage, même ultra-doux, peut irriter la peau très sensible de votre visage.

Avec l’épilation, la peau subit une nouvelle agression, et vous voilà rouge écarlate.

Évitez donc le gommage, surtout si vous prévoyez de sortir dans l’heure qui suit.

Voici donc la marche à suivre :

  • nettoyez bien votre visage pour éviter toute infection et vaporisez, en fermant les yeux, de l’hydrolat de menthe fraîche ou de myrte, des antiseptiques naturels.
  • Puis, passez un coton propre.
  • Appliquez ensuite un glaçon sur la zone à épiler, en l’occurrence la ligne de sourcils. Le froid va anesthésier la zone et empêcher le sang d’affluer lors de l’épilation.

Une épilation dans les règles de l’art

Place à l’étape la plus délicate : l’épilation.

Cette phase est cruciale, car si vous vous y prenez mal, cela pourrait modifier l’expression de votre regard !

Il y a donc quelques règles à respecter afin de ne pas commettre des erreurs difficilement rattrapables et que vous risqueriez bien de regretter.

Primo, à chaque visage sa ligne de sourcils.

N’épilez que les quelques poils qui dépassent la ligne inférieure du sourcil et ne touchez jamais à la ligne supérieure pour ne pas casser la forme naturelle de votre sourcil.

Si vous avez peur de vous tromper, confiez la tâche à une experte pour la première épilation, elle saura quelle forme vous convient le mieux. Vous n’aurez plus qu’à entretenir cette ligne de sourcils à la maison.

Deuzio, définissez le début et la fin de votre sourcil.

Munissez-vous de 2 crayons de maquillage : l’un servira de « règle, l’autre vous permettra de marquer les 3 points de repère, comme sur l’illustration ci-dessous.

Placez le crayon à côté de la pointe de votre nez en remontant vers le front : c’est là que la tête du sourcil doit commencer (ligne A sur l’image). Tracez avec le crayon un léger point pour vous repérer.

Puis placez-le au coin de votre nez et alignez-le avec le coin externe de l’œil : c’est la fin de la queue du sourcil (ligne C). Tracez une 2ème point de repère.

Enfin, placez de nouveau le bâton au coin du nez, mais cette fois alignez-le avec le centre de la pupille : les deux premiers tiers du sourcil seront ascendants, le dernier tiers descendant (ligne B).

C’est ce dernier tiers que vous pouvez quelque peu affiner, de sorte que la tête du sourcil soit plus épaisse que la queue, ce qui permet de lui donner une jolie forme arquée (mais pas trop non plus pour ne pas avoir l’air constamment étonné !).

 

Tertio, choisissez la technique d’épilation avec laquelle vous êtes la plus à l’aise.

La pince à épiler est la méthode la plus simple et la moins coûteuse.

Elle est conseillée si vos sourcils sont déjà naturellement bien dessinés.

L’épilation à la cire permet d’épiler de plus grandes surfaces. Faites bien attention à ne pas utiliser une cire trop chaude et ne repassez pas plus de deux fois sur la même zone afin de ne pas irriter la peau.

Enfin, vous avez peut-être entendu parler de la technique « au fil ». Cette méthode ancestrale est très en vogue ces derniers temps.

Elle consiste à capturer les poils entre deux fils torsadés (type fil à coudre), tout en effectuant un mouvement de la main qui augmente la torsion du fil.

Cela permet d’arracher les poils à la racine : la totalité du bulbe pileux est extraite et l’épilation est nette et précise.

Je vous déconseille néanmoins de la tenter seule puisqu’elle demande un sacré coup de main. Toutefois, si vous voulez absolument la tester, des esthéticiennes la proposent dans leur salon.

Les soins post-épilation

Afin d’accélérer la réparation de la peau et atténuer les possibles rougeurs, appliquez une crème apaisante bio sur toute la zone épilée, ou encore mieux, une crème faite maison.

Vous pouvez aussi vaporiser un hydrolat : l’hamamélis, la lavande ou encore la menthe poivrée sont de bons alliés pour calmer les irritations et diminuer les rougeurs [2].

Ma petite astuce pour ralentir la repousse des poils et espacer les épilations : l’huile de souchet (Cyperus esculentus).
Elle peut s’appliquer dès le lendemain de l’épilation, tous les jours, en massage localisé sur la zone épilée.
Petit plus : cette huile est également un excellent soin hydratant !

Enfin, si vous n’avez pas les sourcils naturellement épais, il existe du maquillage spécialement conçu pour les sourcils. Je vous conseille de choisir une gamme bio.

Appliquez d’abord une poudre à sourcils à l’effet restructurant, avec parcimonie pour éviter l’effet paquet. Ça donne l’impression qu’ils sont plus fournis.

Puis, travaillez avec un crayon pour bien redéfinir le sourcil, sans oublier de le brosser dans le sens de la pousse afin de répartir le produit et d’obtenir un rendu naturel.

Si au contraire vous avez des sourcils broussailleux et difficiles à dompter, il existe des mascaras à sourcils qui permettent de « fixer » vos sourcils et ainsi de mieux les structurer.

0 0 votes
Évaluation de l'article

Partagez cet article autour de vous !


Notez cet article grâce aux étoiles ci-dessous !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 note(s), moyenne : 5,00/5)
Loading...



S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments