Les 5 incontournables de la beauté au naturel

Depuis que cette lettre existe, Manon Lambesc et moi-même vous avons déjà donné beaucoup de recettes et de bons conseils pour passer à la Slow Cosmétique… Nos recettes sont simples, mais parfois elles nécessitent un produit moins courant. Je me suis dit que beaucoup parmi vous – surtout ceux qui débutent – aimeraient savoir quels sont les incontournables et les indispensables à la beauté au naturel ! Vous allez voir que ce n’est pas si compliqué que cela, et qu’un même produit peut vous servir à des usages divers et variés…

N°1 : Une huile végétale vierge et de qualité

Ne me dites pas que vous pensiez que les huiles étaient cantonnées à la cuisine… À la salle de bains, on aurait tout aussi tort de s’en priver ! Puisque, grâce à une seule huile végétale que l’on choisira de préférence vierge et bio, vous pouvez réaliser toutes sortes de soins :

  • L’huile végétale, si elle est neutre, peut être utilisée comme un démaquillant. On la masse du bout des doigts sur le visage maquillé, et tout le maquillage se dissout avec elle. Il ne reste plus qu’à frotter le visage délicatement avec un gant en textile délicat, humide mais essoré, ou avec une lingette lavable. Vous verrez que c’est très doux, même pour les peaux sensibles ou le contour des yeux. Quel que soit votre type de peau, je vous conseille l’huile de noyau d’abricot, car elle a un excellent rapport qualité/prix et elle est riche en vitamines.
  • L’huile peut aussi devenir votre sérum de beauté anti-âge. Une huile vierge est en effet naturellement riche en acides gras complexes et en antioxydants. C’est donc un soin qui nourrit, qui hydrate en limitant la perte en eau et qui protège du vieillissement. Il suffit d’en masser chaque soir 3 grosses gouttes chauffées dans les mains, sur le visage et le cou. Le soir, ce massage à l’huile de beauté se suffit à lui-même et remplace la crème de nuit ! Ici encore, le noyau d’abricot peut être un bon choix pour tous les types de peau, tout comme l’argan.
  • La plupart des huiles vierges sont aussi de très bons soins pour les cheveux. Avant un shampoing, vous pouvez enduire vos mains avec de l’huile d’argan, de noyau d’abricot, d’avocat ou de macadamia et « masser » vos cheveux avec les paumes. Vous en profiterez aussi pour masser et nourrir le cuir chevelu. Le soin reste posé sur la tête pendant une heure au moins, sous une serviette. On rince ensuite avec un simple shampoing. Les cheveux sont plus doux, plus forts et plus faciles à coiffer.

Vous ne savez pas quelle huile végétale choisir  [1]? S’il n’en fallait qu’une seule, je vous conseillerais à nouveau l’huile de noyau d’abricot si polyvalente ; néanmoins l’huile d’argan est aussi très adaptée pour les soins que je vous ai proposés ici.

N°2 : Du savon à froid

Nous vous en avons déjà parlé : le savon à froid est le plus doux des savons, car il est plus riche en glycérine naturelle que les savons du commerce et les huiles végétales qui le composent sont respectées. Avec un pain de savon à froid, vous remplacez le gel douche. Par la même occasion, vous évitez de devoir jeter à la poubelle un flacon en plastique, et vous utilisez un produit sans eau donc beaucoup plus écologique pour le transport.

Le savon à froid permet de se laver entièrement, et il en existe pour tous les goûts [2]. On peut même se laver les cheveux avec et ainsi remplacer le shampoing, pour autant qu’il s’agisse alors d’un savon à froid enrichi en argile « lavante », comme le rhassoul par exemple.

N°3 : Du bicarbonate de soude alimentaire

Cette poudre blanche qui ressemble à de la craie ne sert pas qu’à fabriquer des produits ménagers. Elle est un ingrédient incontournable en cosmétique naturelle !

Chaque matin, on peut frotter un peu de bicarbonate de soude ultrafin sous les aisselles. On époussette ensuite les petits grains superflus avec un gant de toilette sec ou une houppette, un peu comme un talc. Résultat ? Un déodorant très efficace et 100 % naturel sans ingrédients polémiques pour la santé !

On peut l’appliquer de la même façon sur les pieds si on a tendance à transpirer dans ses chaussures, ou encore, ajouter de temps en temps une toute petite pincée de bicarbonate sur le dentifrice pour un effet blancheur garanti.

Le bicarbonate sert aussi de poudre exfoliante en Slow Cosmétique. On le mélange à parts égales avec l’huile végétale, d’argan ou de noyau d’abricot par exemple, et on obtient une pâte gommante à masser très doucement sur la peau du corps ou du visage pour la rendre toute douce et éliminer les peaux mortes.

N°4 : Un bon gel d’aloe vera

Ce précieux gel cosmétique n’est de loin pas superflu à la salle de bains. On pense immédiatement aux coups de soleil et aux irritations que l’aloe vera apaise, mais ses bienfaits ne s’arrêtent pas là ! En Slow Cosmétique, le gel d’aloe vera peut s’avérer une base de soin très utile pour la beauté de la peau, et même des cheveux…

Le matin, on peut mélanger 3 grosses gouttes de gel d’aloe vera avec 1 à 2 gouttes d’huile végétale dans les mains. On masse alors le mélange obtenu sur le visage propre. Ce geste remplace très efficacement une crème de jour hydratante et protectrice [3].
Après un shampoing, on peut masser quelques gouttes de gel d’aloe vera sur les cheveux mouillés. C’est un démêlant hors pair et un soin après-shampoing digne des grandes marques ! On le rince ou non, au choix.

N°5 : Une huile essentielle de lavande vraie bio

Pas la peine d’acquérir une trousse d’aromathérapeute pour faire face aux petits maux du quotidien. L’huile essentielle de lavande vraie est une bonne à tout faire en beauté !

Si un vilain bouton pointe le bout de son nez, on peut y appliquer une goutte de cette huile essentielle. On fait pénétrer et on répète l’opération jusqu’à six fois dans la journée. Le lendemain, le bouton s’est volatilisé ou presque !

On peut aussi ajouter 2 gouttes de cette huile essentielle à chaque dose de shampoing, ou bien dans de l’huile de soin pour les cheveux. Pourquoi ? Non seulement son parfum est agréable, mais le profil biochimique de cette huile essentielle en fait un actif anti-chute de cheveux !

Elle servira aussi à éloigner les poux : il suffit d’en masser une goutte derrière chaque oreille, à la base des cheveux, avant de partir à l’école. Ce geste peut se pratiquer dès trois ans, sans contre-indication si ce n’est bien évidemment l’allergie. L’huile essentielle de lavande vraie est aussi idéale pour se déstresser : si on ajoute une goutte à une cuillère à café d’huile, on obtiendra une huile de massage relaxante digne des grands instituts de beauté.

Bien à vous,

Julien Kaibeck


Partagez cet article autour de vous !


Notez cet article grâce aux étoiles ci-dessous !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 note(s), moyenne : 4,00/5)
Loading...


[1] Les producteurs du réseau Slow Cosmétique proposent des dizaines d’huiles vierges de qualité, et vous pouvez utiliser des filtres pour sélectionner celle qu’il vous faut selon votre type de peau grâce à ce lien  : https://www.slow-cosmetique.com/aroma-sante/huiles-vegetales.html

[2] Relisez la lettre beauté « Le savon à froid : pourquoi vous ne vous en passerez plus ! » et découvrez aussi les savons à froid des artisans du réseau Slow Cosmétique ici : https://www.slow-cosmetique.com/savons/savons-a-froid.html

[3] Attention à bien choisir un gel d’aloe vera dont le premier ingrédient est Aloe barbadensis et dont la formule n’est pas conservée par des ingrédients polémiques. On en trouve une sélection par l’Association Slow cosmétique ici : https://www.slow-cosmetique.com/cosmeto-maison/aloe-vera/gel-aloe-vera.html


4
Poster un Commentaire

avatar
4 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
muriel noer sulaemanDumasFrançoiseag Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
ag
Invité
ag

Je trouve dommage que vous ne parliez pas de l’huile de jojoba, tout aussi polyvalente que les huiles que vous recommandez et moins chère que l’huile d’argan (qui peut d’ailleurs se révéler photosensibilisante, j’en ai fait l’expérience). De plus, l’huile de jojoba remplace écologiquement le spermaceti ou blanc de baleine qui amène à tuer un grand nombre de cétacés. Mais peut-être avez-vous une raison fondée d’être circonspect par rapport à l’huile de jojoba, et dans ce cas, je serais intéressée que vous l’expliquiez.

Françoise
Invité
Françoise

Vous parlez de « l’huile essentielle de lavande vraie » (Lavandula vera), c’est indéniable, elle a les qualités que vous dites. Mais elle est relativement chère et le lavandin super (Lavandula super) peut heureusement la remplacer, moins cher et avec les mêmes qualités. De plus, les poux ne sont qu’éloignés, en cas par exemple de risque (signalement à l’école…), ces huiles essentielles ne sont pas « anti-poux » quand ils sont déjà dans la tête : il faut passer à la vitesse supérieure. Huile de jojoba ou d’olive et de noix de coco, mélangées en parties égales, sont alors requises, en frictions. En plus… Lire la suite »

Dumas
Invité
Dumas

bonjour Julien,
je souhaite vous faire partager cette expérience : :
j’ai bcp utilisé le gel d’aloé vera comme gel pour cheveux : très efficace et ma soeur m’a suivie sur cette expérience.
Au bout de qq mois, mes cheveux ont commencé à tomber en masse…j’ai tout arrêté et ai fait des piqures de Bpanthen…ça va mieux!idem pour ma soeur qui, elle, en a déduit que c’était le gel d’aloé vera : elle a arrêté et tout est redevenu normal, les cheveux se sont arrêtés de tomber.

je ne sais pas si c’est avéré mais je voulais vous en parler,

merci pour vos conseils,
cordialement
Sylvie

muriel noer sulaeman
Invité
muriel noer sulaeman

Bonjour Julien
J’ai testé votre crème hydratante « universelle » mais j’y ai ajouté de l’acide stéarique.
Le résultat est un peu décevant : aspect granuleux (juste l’aspect, pas la texture qui est bien souple)
Il-y-t-il « incompatibilité » ? entre l’acide stéarique et le gel d’aloe vera ?
ou bien ai-je raté quelque chose dans la « fabrication » ?
Par avance merci de votre réponse