Le point commun des chevelures remarquables

J’ai pris l’habitude de tenir mes cheveux éloignés de l’eau quand je prends une douche ou que je me baigne.

Pourtant j’adore sentir la sensation de l’eau qui imprègne mes cheveux, c’est un pur plaisir.

Je ne le fais pas pour plusieurs raisons :

  • Mes cheveux s’abîment très vite au contact de l’eau– le passage brutal du sec au mouillé, de la chaleur à l’eau froide est une catastrophe pour mes pointes.
  • Mes racines n’obéissent plus à rien – En sortant d’une baignade, mes racines sont collées au crâne, impossible de retrouver le moindre volume.
  • Mon rituel « shampoing – soin – séchage » est long et assez fastidieux – entre une heure et une heure et demie
  • J’optimise l’hydratation naturelle de mes longueurs – Je ne fais plus qu’un seul shampoing par semaine.

Pour préserver la beauté et la santé de mes cheveux j’ai décidé d’espacer les lavages. Avec la bonne technique et quelques astuces, je vous assure que c’est possible.

Le culte de Vénus

Auparavant je me lavais les cheveux 2 ou 3 fois par semaine.

Le précieux sébum protecteur n’avait pas l’opportunité d’atteindre mes longueurs. Le constat était toujours le même. Malgré les soins ou les masques appliqués généreusement mes cheveux étaient secs, très secs.

Puis, j’ai découvert qu’un point commun existe entre toutes les femmes aux chevelures remarquables.

  • Lucrèce Borgia, femme mythique et magnifique de la Renaissance italienne se lavait les cheveux une fois par semaine. Elle consacrait la journée à cette tâche qui était suivi du séchage et du coiffage au soleil ou devant le feu d’une cheminée.
  • Sa chevelure faisait l’admiration de tous. Une mèche qu’elle offrit en témoignage d’amour à son ami est encore visible à la Biblioteca Ambrosiana de Milan.
Les cheveux blonds de Lucrèce Borgia

 

  • Elisabeth d’Autriche, dite Sissi l’impératrice était dotée d’une chevelure somptueuse « vibrante et dansante comme une chanson de cithare »[1]. Ses cheveux étaient lavés toutes les deux semaines avec un mélange d’œufs et d’alcool de sa composition.
La chevelure d’Elisabeth d’Autriche

Ces découvertes m’ont décidé à tenter le shampoing hebdomadaire.

Avec la bonne technique et quelques astuces, il est possible de garder une belle chevelure.

La technique de la cure de sébum

Un cheveu sec est un cheveu en manque de gras. Ce gras est supposé être apporté uniquement par le sébum mais avec les lavages trop fréquents le « gras » n’a pas le temps de se déposer sur les longueurs.

Les après-shampoing, soins ou masques n’auront jamais la même efficacité que le précieux sébum protecteur. C’est le meilleur soin que nous puissions apporter à nos cheveux.

Seulement, ce sébum à tendance à stagner à la racine des cheveux. C’est l’effet « cheveux gras ».

Heureusement une technique particulière et quelques astuces permettent d’éviter ce désagrément.

La technique des « 100 coups de brosse »

Un bon brossage est une étape à ne pas négliger pour :

  • Mobiliser le cuir chevelu
  • Activer la circulation du sang
  • Permettre la nutrition du cuir chevelu
  • Elimine les déchets
  • Répartir le sébum pour qu’il ne s’accumule pas aux racines

Le fameux « 100 coups de brosse » de nos grand-mères est peut-être un peu exagéré mais vous pouvez reprendre cette technique et l’adapter à votre routine matin et soir :

  • Démêlage préalable à sec : On démêle doucement les longueurs avec un peigne en bois à dents larges.
  • Brossage doux avec une brosse en poils de sanglier : On brosse les cheveux la tête à l’envers dans toutes les directions en prenant soin de bien plaquer la brosse à plat de la racine vers la longueur. Puis on reprend le même procédé mais cette fois la tête à l’endroit.
  • Démêlage au peigne fin : On peigne les cheveux la tête à l’envers. D’abord de la nuque vers les longueurs puis du front vers les pointes et des tempes vers l’extérieur. Puis on reprend le même procédé mais cette fois la tête à l’endroit.

S’adapter à la contrainte

Pour tenir une semaine, ne le cachons pas c’est difficile, surtout au début.

Dès le 3ème jour les racines paraissent plus grasses, c’est l’effet du précieux sébum.

Pour tenir bon, j’ai cherché des recettes de poudres absorbantes à déposer aux racines.

Des shampoings secs sont vendus dans tous les supermarchés ou parapharmacie mais le plus simple (à mon sens) est d’aller en cuisine.

J’y ai trouvé la célèbre « Fécule de mais » plus couramment appelé « Maïzéna » qui est divine pour absorber l’excès de sébum aux racines.

J’applique la Maïzéna le soir avant le coucher avec un coton sec directement sur les racines, je masse quelques instants pour bien les imprégner de la poudre.

Puis je procède au brossage habituel. L’excédent s’il en reste sera éliminé pendant la nuit.

Au réveil, les racines sont légères et volumineuses.

Pourquoi ce tabou ?

Je ne connais personne autour de moi qui lave systématiquement son jean après l’avoir porté une seule fois.

Pourtant personne n’accepte de porter les mêmes vêtements deux jours de suite.

Pour les cheveux, c’est exactement pareil. C’est assez mal vu de dire qu’on ne lave ses cheveux qu’une fois par semaine

Mais ne cédons pas aux sirènes du marketing et à la convenance sociale.

Les vraies beautés comme Lucrèce Borgia, Sissi l’Impératrice et d’autres connaissaient les recettes qui fonctionnent

Alors faisons comme elles et laissons notre beauté naturelle s’exprimer.

A très vite,

Manon


Partagez cet article autour de vous !


Notez cet article grâce aux étoiles ci-dessous !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 note(s), moyenne : 5,00/5)
Loading...


[1] Marguerite Bourcet, Un couple de tragédie, Le duc et la duchesse d’Alençon

Sur le même thème, vous aimerez sans-doute ...


Ce lien étrange entre les émotions et les maladies « J’ai une boule dans la gorge en allant travailler le matin... » « Je ravale ma colère pour ne pas être en conflit avec mon mari... » « Cette...
Les vraies raisons pour ne pas fêter la Saint-Valentin Avez-vous remarqué que depuis quelques années la fête de la Saint-Valentin est un étalage commercial ? Elle s’affiche partout, dans les bus, les resta...
La formule secrète de l’encens divin J’aime particulièrement l’atmosphère douce au parfum délicat que procure la fumigation de quelques bâtons d’encens. Après une longue journée de tra...
2 recettes anti-pellicules au naturel Grasses ou sèches, les pellicules sont souvent le signe que notre cuir chevelu est irrité. Pour mieux s’en débarrasser en apportant la solution la plu...

9
Poster un Commentaire

avatar
9 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
9 Comment authors
theodoraCharlotteEveROUCAYROL MARTINEBrigitte Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Marine
Invité
Marine

Je suis d’accord mais n’oublions pas qu’avant il n’y avait pas autant de pollution. Rester 1 semaine sans se laver les cheveux me paraît impossible et plutôt sale. Nous utilisons les transports en communs etc… ne pas les laver tous les jours d’accord mais 1 fois par semaine c’est exagéré je trouve.

Emmanuelle C.
Invité
Emmanuelle C.

Bonjour et merci pour cet article qui conforte mon point de vue. J’ai 54 ans et ai fait subir à mes cheveux les diktats de la mode depuis mon adolescence, dont le lavage quotidien. J’ai toujours eu une chevelure… moche. Or, après réflexion personnelle j’ai décidé de ne les laver qu’une fois par semaine. Je n’ai jamais eu d’aussi beaux cheveux. Ils se réparent, s’étoffent et poussent enfin. Je ne les brosse pas mais les peigne longuement, jusqu’aux pointes. Je vais donc essayer d’y ajouter le brossage conseillé

Fifi
Invité
Fifi

Je suis passeé d’un shampoing tous les 4/5 jours à un shampoing toutes les 2 semaines e,t en effet, mes cheveux n’ont jamais été aussi beaux. Je n’ai pas eu besoin de passer par la phase maïzena, ça s’est fait naturellement. Avec un bon brossage tout le monde n’y voyait que du feu 🙂 PAr contre je n’en parle pas à mes proche sauf à mon mari. Je n’ai pas envie de passer pour une crado.

christiane.milekitch
Invité
christiane.milekitch

Depuis que je me lave les cheveux au rassoul & non aux shampoings liquide fussent-ils bio je les lave 2 à 3 fois moins.
C.

Brigitte
Invité
Brigitte

Oui,c’est vrai!!!!
Depuis toujours je lave mes longues cheveux un fois
par semaine et ils sont magnifiques!!!!!
Je vous conseille aussi pour faire parreil.

ROUCAYROL MARTINE
Invité
ROUCAYROL MARTINE

J’ai eu l’occasion de voir au microscope à balayage des pointes de brosse en poils de sangliers, cela fait froid dans le dos! ces pointes s’usent, comme nos cheveux , déchirent leurs écailles et griffent dangereusement notre cuir chevelu. Pourquoi les aurait-on supprimées pour le brossage de nos dents, pourtant plus dures ? , Tout ce qui est ancien n’est pas forcement bon, préférez le caoutchouc qui s’use en rond, ou même un simple plastique !

Eve
Invité
Eve

Peut-être que cela marche pour certaines personnes, mais ma mère s’est lavée toute sa vie les cheveux une seule fois par semaine et les a toujours eu secs et rêches. Et même au bout d’une semaine, elle ne les lave que par hygiène, car ils ne se sont pas du tout graissés. Donc, ça dépend….

Charlotte
Invité
Charlotte

Je lave mes longs cheveux tous les 6 à 8 jours en moyenne, parfois avec un shampoing sec au milieu. Je vais tester la maïzena!
En revanche, c’est bizarre mais j’ai l’impression qu’ils graissent moins vite quand je les brosse à peine….
Merci pour vos sujets, toujours agréables à lire et intéressants!

theodora
Invité
theodora

Je travaille beaucoup dehors et en hiver je chauffe au bois…. mes cheveux sont encore assez secs après 4 jours, mais ils sont SALES et je dois les laver 3 fois tous les 15 jours!