Le maître yogi qui fait trembler l’industrie des cosmétiques

Aujourd’hui, laissez-moi vous raconter une histoire, celle de patanjali…

Une histoire dont personne ne parle sur les chaînes de télévision françaises qui vivent sous perfusion de la publicité pour les produits de grande consommation : agroalimentaire, cosmétique, produits d’entretien, produits ménagers.

Pourtant, les Nestlé, L’Oréal, Procter & Gamble, Colgate-Palmolive et Unilever n’ont qu’à bien se tenir…

Certes, chez nous ils font encore la pluie et le beau temps dans nos médias grâce à leurs budgets publicitaires illimités.

Mais tous ces géants sont en train d’être laminés en Inde par Patanjali, une nouvelle marque de produits ayurvédiques (inspirés de la médecine traditionnelle indienne) fondée il y a à peine huit ans par le yogi Baba Ramdev.

Patanjali : une entreprise à but caritatif

Le yogi Baba Ramdev est l’un des plus célèbres gourous en Inde. Ce n’est pas seulement une référence en yoga, mais aussi en méditation et en médecine ayurvédique.

Il a fait profession de pauvreté et ne possède donc aucune action dans Patanjali Ayurved Ltd, l’empire commercial qui est en train de se développer grâce à lui.

D’ailleurs tous les profits de Patanjali sont reversés à l’ashram (lieu de silence et de prière) de yogi Baba Ramdev et à des œuvres caritatives.

Baba Ramdev est soutenu par de nombreuses stars du cinéma indien, Bollywood !

Mais, surtout, il a le soutien du Premier ministre de l’Inde, Narendra Modi, qui est aussi l’un de ses disciples yogi.

Des produits inspirés des anciennes traditions médicinales

Patanjali offre aujourd’hui plus de 700 produits basés sur des vieilles recettes de la médecine traditionnelle indienne.

Parmi eux :

  • Du savon qui contient de la bouse et de l’urine de vache sacrée – symbole de l’hindouisme
  • Du dentifrice aux plantes et au charbon (pour blanchir naturellement les dents)
  • Du shampoing à base d’acacia pour des cheveux brillants et résistants
  • Une pommade aux herbes contre l’asthme, les pertes de mémoire

Ainsi que de très nombreux produits à base de plantes ayurvédiques, par exemple pour laver la maison. Mais aussi :

  • Des cosmétiques pour se maquiller
  • Des huiles de massage
  • Des produits d’alimentation
  • Des compléments nutritionnels, comme du jus de groseille à maquereau réputé pour ses vertus anti-âge

Tout le monde en Inde veut ça et c’est bien normal !

Ayurvéda – science de la vie

Connaissez-vous l’ayurvéda ? Si ce n’est pas le cas, je crois que cette médecine peut vous intéresser.

L’ayurvéda est une médecine totale fondée sur les textes sacrés de l’Inde antique. Elle est centrée autour du patient et non de la maladie. Au-delà de prévenir et guérir, la médecine ayurvédique a pour but la réalisation de soi.

Elle s’appuie sur la nutrition et la pharmacopée ayurvédique. Les essais cliniques ont confirmé l’efficacité des remèdes phares de l’Ayurvéda :

  • Le curcuma contre les ulcères d’estomac [1]
  • La gomme guggul en cas de maladies du cœur [2]
  • Le fenugrec pour améliorer la sensibilité à l’insuline (diabète de type 2) [3]
  • Le Gymnema sylvestris pour réduire le taux de sucre sanguin [4]
  • La résine boswellie pour soulager les douleurs de l’arthrose [5]

Des produits bon marché, accessibles aux plus pauvres

Le plus incroyable, c’est que les produits Patanjali sont bien moins chers que les produits concurrents vendus sur le marché indien.

Par exemple, le shampoing antipelliculaire au romarin Patanjali est 40 % moins cher que le shampoing antipelliculaire Head & Shoulders commercialisé par Procter & Gamble.

Autre exemple, le savon au bois de santal Patanjali coûte deux fois moins cher que le savon Hamam, l’entrée de gamme chez Unilever.

C’est inouï pour nous qui sommes habitué(e)s à payer plus cher pour des produits de meilleure qualité. Mais pourquoi ces produits sont-ils si accessibles ?

La force de Patanjali, c’est son réseau de distribution inégalé.

L’ashram de Baba Ramdev a financé l’ouverture de pharmacies ayurvédiques et de cliniques de charité partout en Inde… et particulièrement dans les petites villes où les L’Oréal et Cie ne parviennent toujours pas à distribuer leurs produits.

La popularité de Baba Ramdev fait que tout le pays adore ses produits et se mobilise pour les promouvoir. Bouche à oreille, associations… tout le monde ne jure que par les produits Patanjali.

Un succès prodigieux

Tout s’est fait en quelques années.

Rien que l’année dernière, le chiffre d’affaires de Patanjali a progressé de 70 %, à 300 millions d’euros !

Ces cinq dernières années, en Inde, la demande pour les produits de beauté classiques a cru de 7,5 % par an contre 13 % pour les produits ayurvédiques, soit une croissance presque deux fois plus forte.

Et ce n’est que le début.

Baba Ramdev pense que Patanjali sera leader du marché d’ici cinq ans !!

Pourquoi les grandes firmes ne peuvent pas résister

L’Oréal et Cie essayent de proposer leurs propres produits ayurvédiques.

Unilever rachète en hâte les entreprises locales de cosmétiques ayurvédiques. Ses équipes épluchent les livres religieux Hindou pour y récupérer la moindre recette de crème.

Mais évidemment, ils n’y connaissent rien, et tout le monde sait qu’ils sont dans une démarche purement marketing.

Pour compenser la faiblesse de leur réseau de distribution, ils dépensent des fortunes en campagnes publicitaires. Puis pour préserver leurs marges, ils sont contraints de vendre leurs produits cinq fois plus chers.

Ils sont condamnés à échouer.

De toute façon, leur image est trop mauvaise. Les Indiens ne sont pas dupes. Ils savent que ces firmes n’hésitent pas à utiliser des produits chimiques, des colorants et des conservateurs dont, justement, les consommateurs ne veulent plus.

En somme, elles incarnent le passé.

Chez nous aussi, la révolution se profile !

On s’étonne que la révolution ait commencé dans un pays où les gens sont beaucoup plus pauvres en moyenne que chez nous.

Ils sont aussi moins repus, donc plus réactifs et capables de se prendre en main.

Mais chez nous aussi, les gens n’en peuvent plus de la malbouffe et de se tartiner des produits chimiques sur la peau.

Il y a des petites marques qui émergent à droite et à gauche (rendez-vous sur le site Slow Cosmétique pour les découvrir). Elles n’effrayent pas encore les géants du secteur, mais qui sait dans quelques mois ? Dans quelques années ?

Avec la lettre Beauté au Naturel, le mouvement Slow Cosmétique et notre communauté de lectrices et de lecteurs toujours grandissante, la révolution pour une cosmétique saine et naturelle est en marche !

Soutenez une cosmétique plus intelligente, plus respectueuse de l’environnement et de la santé. Faites passer ce message autour de vous, partagez nos lettres Beauté au Naturel avec votre entourage.

Amicalement,

Manon Lambesc

Les articles similaires







25 réponses à “Le maître yogi qui fait trembler l’industrie des cosmétiques”

  1. AUTIN max dit :

    MERCI POUR CET ARTICLE qui ouvre un espoir et une extension exceptionnelle de vrai choix… potentielle !

  2. PANEK dit :

    Je prends toujours un réel plaisir à lire vos articles
    Quand pensez vous que l on puisse trouver ces produits en France
    ou peut on les commander par internet en Inde
    Bien cordialement

  3. haquin dit :

    c’est une nouvelle qui met de bonne humeur, MERCI !!!

  4. Laurence L. dit :

    Quelle bonne nouvelle !! Il faut une personne complètement désintéressée comme l’est le yogi Baba Ramdev pour concurrencer les grandes firmes. Espérons que son entourage résiste à l’appel de l’argent et continue sur cette lancée…
    Une révolution est-elle en marche ? !!

  5. Kev dit :

    Savez-vous s’il est possible de commander ces produits sur Internet ?

  6. domange dit :

    J’adhèrais totalement aux mieux procurés par le curcuma jusqu’à ce que j’apprenne que la curcumine n’était absolument pas recommandée chez les patients atteints de LUPUS, quel qu’il soit.
    Pourriez-vous vous pencher sur le problème et nous faire savoir, à nous qui vous lisons, si ce rapport négatif est vrai ?
    Cordialement.
    G. Domange

  7. michel dit :

    Je vous suis depuis des anner depuis l afrique du sud

    Je vous felicite pour vos lettres et votre pertinance par rapport aux grandes marques .o
    Ils nous pren ent pour des pigeons .le dentifrice viens Vietnam ou d indonesie
    La moutarde maille ici est de la m..en pot. Et je ne parle pas des prix..
    Encore merci.
    ..!!

  8. Dernoncourt dit :

    Bonjour,
    Je lis avec grand plaisir votre article sur les produits Ayurveda mais … comment se les procurer ?
    Merci de votre réponse.
    Raymonde DERNONCOURT

  9. oliny dit :

    est -il vrai que le fennugrec booste la libido?

  10. Vio dit :

    Intéressant!!!

    Mariée à un Indien et habitant en Inde (rurale), il est vrai que ma famille utilisaient toujours du dentifrice Colgate avant (alors que j’achetais un produit ayurvedique local!) et depuis quelques temps, ils achètent du dentifrice Patanjali – je l’ai remarqué tout récemment à mon plus grand bonheur!

    Ceci dit, le succès en masse de Baba Ramdev me fait un peu peur, car je ne trouve pas cela très yogique… Peur infondée peut-être, et j’espère, et puis on va dire que « c’est déjà ça, et une bonne intention! » En tout cas de toute façon je prefère acheter localement!

    Ceci-dit, je n’irai pas à dire que « les Indiens ne sont pas dupes. Ils savent que ces firmes n’hésitent pas à utiliser des produits chimiques, des colorants et des conservateurs dont, justement, les consommateurs ne veulent plus. » Au contraire, mais je parle des Indiens pas très éduqués des campagnes, je pense qu’ils ne se rendent pas compte de tous les produits chimiques qu’ils utilisent – dans le talc dont ils se badigeonne quand il fait très chaud, les produits Baby Johnson machin dont ils enduisent leurs pauvres nouveau)nés, etc. Enfin c’est peut-être un légèrement mieux qu’avant, mais ce sera très long de les éduquer je pense. Moi j’ai quand-même l’impression qu’ils se méfient beaucoup trop peu de tout ce qui vient de l’Occident… Et tout ce qui leur vient de l’Occident, bien sûr, c’est les produits les pires des grandes multinationales; souvent moins controlés qu’en Occident et donc plus nocifs encore… :-/

    Enfin, cela m’a fait bien plaisir de lire votre message quand-meme. 🙂

  11. marilor dit :

    Cet article sur les produits ayurvédiques est vraiment intéressant à tous les niveaux. Savez-vous s’il est possible de commander ces produits via internat par exemple? En attendant de les voir fleurir en France…
    Merci

  12. Chartier dit :

    Bonjour,

    Est-il possible de se procurer via internet des produits cosmétiques Patanjali svp ?
    Merci pour votre réponse

  13. Claudine dit :

    Merci pour cet article sur l’ayurveda. Pouvez vous me dire comment commander ces produits patanjali ? Je suis à la recherche du Cissus Quadrangulis qu’on m’a recommandé pour l’ostéoporose (en indien Asthisamharaka). Savez vous où je peux m’en procurer ?
    Merci

  14. hervé dit :

    très bonne nouvelle, vivement que ces produits soient importés en France.
    Il faudrait aussi s’attaquer aux pesticides qui épuisent la terre et polluent les nappes phréatiques, sans parler des allergies et autres effets collatéraux sur la santé.

  15. Laurence Caussade-Maupied dit :

    L’ayurveda existe en France, nous avons une association professionnelle de praticiens, Ayurveda En France, qui compte plus de 150 adhérents, professionnels de l’Ayurveda. Ca vaudrait quand même le coups de développer ça, non ?
    Je suis moi-même thérapeute et praticienne en ayurveda depuis 12 ans…
    Merci encore pour votre travail d’information vers le plus grand nombre. Bien à vous.

  16. rooryck dit :

    Très intéressant ces produits ayurvédiques mais où peut-on trouver à les acquérir, en toute sécurité sur sites en ligne, merci

  17. MEYFFRET Evelyne dit :

    Article très intéressant qui donne tout simplement envie de mieux se traiter, de prendre soins de notre enveloppe corporelle, enfin de porter attention à tout notre être. Mais peut on et où se procurer ces magnifiques produits en France ? Est il possible de commander ces articles sur des sites sécurisés ? Merci pour vos prochaines réponses. Namasté
    Evelyne

  18. Patrick Condamin dit :

    Bonjour,

    Cet article est en effet très intéressant.

    Je me suis cependant habitué à me méfier des évidences. J’ai eu l’occasion de travailler avec un « maître de sagesse » patron d’un ashram en Inde, et je me suis rendu compte qu’il était imbu de lui même, et menteur.
    N’oublions pas tout de même que l’Inde bénéficie d’une formidable corruption, ce qui n’empêche pas sans doute que certaines entreprises soient honnêtes, mais mieux vaudrait vérifier.
    Enfin c’est sans doute innocent et du au hasard, mais mettre en page frontale la recommandation d’un Yogi, c’est de l’excellent marketing.
    Il n’empêche que j’admire l’Inde pour une autre raison : Sa formidable culture ancienne qui génère de l’intelligence et de la créativité.

  19. Jacques dit :

    sauf les produits issus de culture BIO!!!

  20. Julia dit :

    Bonjour,

    cet article est passionnant. Pourriez-vous nous indiquer un moyens de se procurer ses produits en toute sécurité et sans les payer au prix fort?

    Cordialement,
    Julia

  21. bonjour,

    enfin le monde bouge, les gens commencent à comprendre que beaucoup de produits cosmétiques de la grande industrie sont source d’ irritations, d’ allergies, de toxicité et voire même dangereux pour la santé, à cause des produits chimiques les constituant.
    je trouve que la médecine Ayurvédique est remarquable et je m’en sers pour fabriquer mes cosmétiques;
    simplicité avec des matières premières de qualité et votre peau devient resplendissante et pour le plus grand bonheur de votre corps et de votre santé.
    oui j’ espère qu’il y aura de plus en plus une vague déferlante pour revenir à une cosmétique saine et d’origine végétale;

  22. Martine dit :

    Bonjour.
    Pouvez-vous me dire où acheter ces produits. Merci pour vos précieux conseils.

  23. Schramek dit :

    Je trouve tous vos articles tellement intéressants mais beaucoup trop longs
    C’est dommage car on peine à les lire jusqu’au bout

  24. DOUSSEAULT Agnes dit :

    Bonjour je suis tres interessée par votre revue je la voudrait en papier mais comme je suis interdit bancaire je ne peux m abonner mais je lis tres volontier les lettres que vous m envoyé dommage que vous ne citer pas les herbes et remedes naturels
    cordialement

  25. Diane dit :

    Bonjour,
    Votre article m’a faite aller illico sur « slow cosmétique »… mais apparemment, les super prix, dont vous faites état, de Patanjali, n’inspirent pas slow cosmétique… car à 20€ le flacon de 250 ml de shampooing (pour ne citer que ça, mais ça s’applique à tous leurs produits), je vais peut-être devoir encore donner un peu de mon argent aux ogres de l’industrie cosmétique… J’aimerais vraiment comprendre pourquoi les produits qui nous font du bien sont à ce point toujours tellement plus chers (je conçois une différence, mais pas à ce point, comme l’exemple de ce shampoing !) ! Heureusement que ça commence à changer sur l’alimentation bio, mais apparemment, dans le secteur des cosmétiques, on en est encore loin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *