10 produits à bannir de votre salle de bains ! 2/2

Vous avez reçu il y a peu, la première partie de cette lettre consacrée aux cosmétiques saturés de produits toxiques, présents dans votre salle de bains.

Je vous ai parlé du dentifrice, du déodorant ou encore des crèmes antirides.

Aujourd’hui, poursuivons la chasse aux poisons, en commençant par les produits solaires.

Je vous rappelle qu’à la fin de cette lettre vous avez accès à une liste que je vous ai préparé : elle énumère les substances indésirables dont vous devez vous méfier et les soins dans lesquels elles sont utilisées.

Téléchargez-la ou faites une capture d’écran que vous conserverez sur vous lors de vos achats.

Les crèmes solaires ou une protection à double tranchant

solaire

 

La crème solaire est, de loin, la solution mise en avant pour vous protéger des rayons ultraviolets et éviter un cancer de la peau. Mais son utilisation est contestée en raison des filtres et des ingrédients utilisés.

Il en existe deux sortes de filtres :

  • Les filtres UV chimiques : ils « protègent » votre peau en absorbant les rayons UV (loin d’être idéal…) et ne sont efficaces que 30 minutes après l’application. Autre problème : les filtres synthétiques sont réputés pour être des perturbateurs endocriniens. Et pour couronner le tout, ces filtres sont responsables d’une grave pollution des milieux marins, car ils détruisent les barrières de corail.
reef

 

  • Les filtres UV minéraux : tel un bouclier, ils reflètent les rayons du soleil dès qu’ils entrent en contact avec votre peau. Les fabricants utilisent pour cela de l’oxyde de zinc ou du dioxyde de titane [1]. Mais pour éviter qu’ils ne laissent de traces blanches sur votre peau, ces ingrédients sont réduits en minuscules particules : les nanoparticules. Seulement, ces dernières provoquent des inflammations, car leur toute petite taille leur permet de s’infiltrer jusqu’à vos organes internes.

solaire-kaibeck

Les autobronzants ou l’oxydation accélérée

autobronzant
Les autobronzants sont de vraies bombes chimiques. Si vous les utilisez, vous devez votre teint hâlé à la dihydroxyacétone (DHA).

Cette molécule, utilisée pour colorer votre peau, est suspectée d’être un danger pour votre appareil respiratoire. Le problème se pose notamment lorsque vous utilisez de l’autobronzant en spray.

D’autre part, les autobronzants contiennent du formaldéhyde, un composant reconnu cancérogène par l’Organisation Mondiale de la Santé.

autobronzant

Les nettoyants intimes ou une flore vaginale déboussolée

intime
Le vagin est incroyablement bien constitué puisqu’il a une fonction autonettoyante grâce à ses sécrétions.

Voilà pourquoi vous devez éviter les douches vaginales, de même que les nettoyants intimes. Car ils bouleversent l’équilibre bactérien et le pH naturel de votre flore.

D’autre part, ces produits augmentent les risques de développer des mycoses et des vaginoses. En effet, même doux, les nettoyants intimes sont trop abrasifs pour une zone aussi sensible.

L’usage de ces produits provoquent davantage de risques [3], sans compter qu’ils ne sont pas exempts de substances chimiques comme les tensioactifs.

intime

Les tampons et serviettes hygiéniques : une culotte sous haute tension !

tampons
Vous utilisez depuis l’adolescence tampons et serviettes, mais vous pourriez le regretter.
En effet :

  • Ces produits menstruels sont composés de : glyphosate (pesticide), dioxine (substance cancérigène), parfums synthétiques… Tous ces résidus toxiques se retrouvent dans vos dessous, voire directement à l’intérieur de vos parties intimes.
  • Le tampon absorbe également vos « bonnes » sécrétions vaginales. Cela a pour conséquence de détruire votre protection naturelle, au point d’entraîner des infections à répétition, des mycoses ou des irritations.
  • Le tampon facilite la prolifération de la bactérie Staphylococcus aureus, qui provoque le syndrome du choc toxique (SCT). Cette bactérie peut mener à l’amputation, voire, dans le pire des cas, au décès.
  • Et pour finir, des filaments de fibre de tampon ont été retrouvés dans les muqueuses vaginales et les trompes de Fallope de certaines femmes. Des liens avec le cancer du col de l’utérus, l’endométriose et certaines stérilités ne sont donc pas à exclure.

cup

Le gel antibactérien ou le risque du tout aseptisé

Peut-être que vous avez toujours sur vous un flacon de gel antibactérien, persuadé(e) qu’il vous protège des virus et champignons en tout genre ? Et si vous faisiez fausse route ?

En effet, les gels hydro-alcooliques sont vraisemblablement plus dangereux que les bactéries dont ils nous protègent. En cause : le triclosan dont je vous ai déjà parlé plus haut.

antibacterien

Autre composant controversé présent dans le gel, le bisphénol A qui est lui aussi classé dans la catégorie des perturbateurs endocriniens.

gel

Voilà, nous avons fait le tour de votre salle de bains. Malheureusement, cette liste est loin d’être exhaustive. Je vous invite donc à toujours plus de vigilance lors de vos achats.

Pour vous simplifier les choses, je vous ai préparé une liste concise des ingrédients les plus toxiques qui se trouvent dans vos produits de beauté et d’hygiène.

Conservez-la sur vous. Pour cela, il vous suffit de la télécharger ou d’en faire une capture d’écran.

tableau-toxique

Lisez bien les étiquettes et armez-vous de patience pour débusquer ces produits chimiques.

En cas de doute, il existe également des applications que vous pouvez installer sur votre téléphone comme INCI Beauty, Clean Beauty ou encore Yucca.

Et n’hésitez pas à partager ici, les alternatives que vous utilisez pour remplacer ces produits de beauté de votre quotidien.


Partagez cet article autour de vous !


Notez cet article grâce aux étoiles ci-dessous !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4 note(s), moyenne : 3,75/5)
Loading...


Sur le même thème, vous aimerez sans-doute ...


Le maître yogi qui fait trembler l’industrie des cosmétiques Aujourd'hui, laissez-moi vous raconter une histoire, celle de patanjali... Une histoire dont personne ne parle sur les chaînes de télévision frança...
Vos enfants devraient être au contact de la terre Depuis le début du printemps, je me suis lancée dans la réalisation d’un petit potager bio dont je prends le plus grand soin. Les radis, courgettes...
L’ennemi caché qui provoque des taches cutanées sur votre visage Vous avez des rougeurs prononcées sur votre visage depuis plusieurs semaines, voire plusieurs mois, dont vous ne comprenez pas l’origine : Vous ê...
Comment bien mettre à profit ce vendredi noir ?   Depuis le début de la semaine, c’est une avalanche de messages publicitaires dans nos boîtes électroniques pour nous pousser à la consommati...

9
Poster un Commentaire

avatar
6 Comment threads
3 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
9 Comment authors
ModérationBeaujeanJulieMasse cécileARAZIL Christine Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Sottiaux
Invité
Sottiaux

C’est très bien de nous mettre en garde contre les produits toxiques mais ce serait mieux de nous guider vers les produits à recommander

Savant Christiane
Invité
Savant Christiane

Je rejoins le commentaire précédent ce serait plus simple de nous recommander les bons produits perso pour la peau et les produits de maquillage, d’avance je vous en remercie.

Arlette Collart
Invité
Arlette Collart

Je suis du même avis que Sottiaux, guidez nous vers de bons produits. Merci d’avance.

Masse cécile
Invité
Masse cécile

les désodorants peuvent être remplacés très avantageusement par un peu de bicarbonate de soude saupoudré sur les aisselles encore légèrement humide après la toilette du matin .

Julie
Invité
Julie

Merci pour cette lettre d’information très intéressante et le tableau téléchargeable : j’oublie toujours à quoi correspondent les Exxx !

ARAZIL Christine
Invité
ARAZIL Christine

J’utilise un baume anti-âge à base de Figue de Barbarie et aux huiles essentielles ROSARGANE: Arganessence Laboratoire, 4 av de Salles, 47500, MONSEMPRON LIBOS-FRANCE.
C’est pour les peaux délicates, réactives ou matures. C’est un bonheur!

Julie
Invité
Julie

Moi j’utilise de la poudre de pierre d’alun en guise de déodorant, du savon de Marseille en guise de dentifrice, pour faire des gommages , j’utilise du sucre en poudre et de l’eau… et au sujets des produits à recommandés, dans le mail ils parlent de la lettre de Julien kaibeck. C’est le fondateur du site slow cosmétique, il est vraiment top, je le suis depuis plusieurs années déjà…

Beaujean
Invité
Beaujean

Bonjour,
Pour m’épiler, jambes, aisselles, maillot, je remplace la mousse ou autre gel à raser par un simple savon que je fais mousser abondamment et j’applique cette mousse sur ma peau avant d’utiliser le rasoir jetable.
Cela me convient bien, essayez !

Modération
Invité
Modération

Bonjour Madame, Votre lettre m’a été transférée par une amie pour laquelle j’ai énormement d’estime, sinon elle aura toute de suite fini non lu dans la poubelle. J’ai rarement lu un argumentaire aussi incomplète et aussi peu praticable. Vous cherchez 10 points que vous appliquez et en faites une globalité sans regarder au délà de votre interêt personnel. De plus, c’est formulé de manière à générer de la peur si on ne l’applique pas. On n’est pas seule dans sa salle de bain. Comment faire avec les couches pour les bébés et les personnes agés? Une maman avec 3 enfants… Read more »